Des étudiants en hôtellerie-restauration en pleine action à l’École de formation vocationnelle de Châu Dôc. Photo : CVN

 

Hanoï (VNA) - Étant définie comme une ville touristique, Châu Dôc, province d'An Giang (delta du Mékong) se focalise sur le développement des programmes de formation pour professionnaliser le capital humain, tant au niveau de la quantité que de la qualité.

Selon les statistiques récentes du Comité populaire de la ville de Châu Dôc, en 2017, la ville a accueilli près de cinq millions de touristes en tant que pèlerins, venant notamment faire le culte de la Mère sainte de la région, vénérée au pied du mont Sam, soit une hausse de plus de 7% en glissement annuel.

Après la visite spirituelle au temple de la Mère sainte, les touristes se rendent souvent sur les sites historiques de la ville comme le mausolée de Thoai Ngoc Hâu, un mandarin sous le règne des Nguyên, pionnier du rayonnement de la région qui fit creuser par quelque 80.000 ouvriers le canal Vinh Tê, d’une longueur de 87 km reliant Châu Dôc et Hà Tiên en voie fluviale. Il ne faut pas oublier aussi le canal Tha La et l’embouchure de la rivière Châu Dôc et le fleuve Hâu, tous abondants en poissons d’eau douce et bien sûr les pagodes Tây An, Hang, et d’autres sites historiques et religieux de la région.

Vu que le nombre de touristes ne cesse d’augmenter sur cette terre sacrée non seulement pour le pèlerinage, mais également pour se relaxer et déguster des spécialités culinaires locales, et, depuis cinq ans, est devenu la deuxième ville de la province d’An Giang après la ville de Long Xuyên, les habitants étaient encouragés à construire des établissements d’hébergement et de restauration afin de garder le plus longtemps possible des touristes désireux de découvrir la culture de la région.

Augmentation du nombre des hôtels

À ce jour, Châu Dôc dispose d’une trentaine d’hôtels avec plus de 900 chambres à coucher, dont un hôtel classé quatre étoiles, trois hôtels trois étoiles, et plusieurs hôtels standards à deux étoiles, à quoi s’ajoutent quelque 400 établissements d’hébergement de petite taille, ce pour répondre partiellement à la demande de touristes de passage ainsi que celle de touristes qui souhaitent séjourner plus longtemps.
 
Des étudiants de l’École de formation vocationnelle de Châu Dôc lors d'un cours de cuisine. Photo : CVN



"Actuellement, de plus en plus d’hôtels sont mis en construction pour accueillir le flux de pèlerins qui se rendent à Châu Dôc pendant les fêtes, a fait savoir Trân Quôc Tuân, vice-président du Comité populaire de la ville de Châu Dôc. En dehors du tourisme spirituel, Châu Dôc est bien connue pour ses spécialités culinaires à base de poissons d’eau douce. Ainsi, la formation des serveurs de restaurants comme ceux de personnels hôteliers est fortement suivie par les autorités locales".

Toujours selon lui, chaque année, l’École de formation vocationnelle de Châu Dôc fait partie des établissements de formation professionnelle importants pour fournir le personnel en la matière.

Selon Trân Thê Vy, un responsable de l’école, chaque année, près de 200 étudiants en tourisme, hôtellerie-restauration sont formés et mis sur le marché de l’emploi à la demande et conformément aux orientations de la ville.

"Presque tous les jeunes diplômés ont trouvé de l’emploi à l’issue de leurs études", a informé le Professeur Thê Vy. Ce dernier ajoute que les deux secteurs les plus recherchés comprennent les services d’hôtellerie-restauration, le tourisme et les métiers agricoles. "La durée des cours de formation est variée et convient à la recherche ou à la demande des établissements et des partenaires de l’école", a-t-il expliqué.

Toujours selon M.Vy, à l’heure actuelle, bon nombre d’hôtels, de restaurants ainsi que des complexes touristiques passent commandes en formation professionnelle chez lui. En particulier, le groupe Sao Mai qui projette d’embaucher quelques 1.000 employés qualifiés pour servir la zone touristique Trà Su, située dans le district de Tinh  Biên, à travers les programmes de formation signés avec cet établissement.

Afin de solliciter davantage de touristes à Châu Dôc pour la période 2018-2025, le Comité populaire de la ville a également fait appel aux investisseurs dans le renforcement et l’amélioration des infrastructures au service du développement du tourisme comme la construction d’un parc culturel et de distraction aux alentours du mont Sam, d’une cour de compétition pour les courses de bœufs, d’un complexe sportif et de plus de zones de villégiature et d’hôtels pour donner des espaces de repos et de détente aux touristes nationaux comme internationaux à Châu Dôc. -CVN/VNA