Hanoï, 16 avril (VNA) – Dans le processus de coopération, les membres de l’OANA (Organisation des agences de presse d'Asie-Pacifique) ont constamment rajusté leurs activités pour s’adapter à l’évolution de la presse.

C’est ce qu’a déclaré Vu Viet Trang, directrice générale adjointe de l’Agence vietnamienne d’information (VNA) à la veille de la 44e réunion du Comité exécutif de l'OANA (OANA-44), qui aura lieu du 18 au 20 avril à Hanoï.

Selon Mme Trang, depuis sa création en 1961, l’OANA a mené des activités de coopération dans nombre de domaines tels que l’échange d’informations, l’assistance à la formation, le partage d’expériences, l’édification de normes de rédaction et de l’éthique journalistique.

Concernant les préparatifs de l’OANA-44, elle a rélévé que la VNA avait établi à la mi-décembre 2018 un comité d’organisation et quatre sous-comités pilotés par ses directeurs généraux adjoints.

En valorisant ses ressources internes et avec l’aide et la coopération efficaces de l’agence de presse azerbaïdjanaise AzerTAc en tant que présidente de l'OANA, celles et des membres du Comité exécutif de l’OANA, du ministère vietnamien des Affaires étrangères, de la Municipalité de Hanoï, de la province de Quang Ninh et du groupe FLC, ces travaux sont pour l’instant achevés, a-t-elle annoncé.

Vu Viet Trang, directrice générale adjointe de l’Agence vietnamienne d’information (VNA). Photo: VNA

Mme Trang a déclaré que le contenu des réunions du Comité exécutif de l’OANA était à caractère héréditaire et novateur. Par exemple, concernant l'application de l’intelligence artificielle dans les activités journalistiques, les membres du Comité exécutif en ont discuté dès leur 40è réunion. Ce sera l’une des questions ouvertes à des discussions et à des partages d’expériences lors de l’OANA-44.

De même, pour la question des fausses informations qui a été évoquée lors de récentes réunions, les participants proposeront des mesures et des outils pour aider les organes de presse comme le public à vérifier les informations, lors de l’OANA-44.

Par ailleurs, lors de cette réunion, les intervenants présenteront de nouvelles idées permettant à la presse traditionnelle de regagner la confiance du public. C'est également une des propositions de la VNA pour cette réunion et son directeur général adjoint Le Quoc Minh présidera une séance de débat en la matière.

En outre, cette réunion comprendra une autre séance de débat consacrée à des stratégies permettant à des agences de presse de s’adapter au contexte de la mutation de l’habitude du public en termes d’utilisation des informations en privilégiant les contenus vidéos et la plateforme Youtube.

Concernant le choix du thème "Pour un journalisme professionnel et innovant" pour l’OANA-44, la directrice générale adjointe de la VNA a déclaré qu’il s’agissait d’un sujet d'actualité et d’un défi auquel les agences de presse fait face.

“Nous vivons dans l'ère numérique et la communication est l'un des secteurs les plus touchés par les technologies numériques. Actuellement, plus de 4 milliards sur les 7,7 milliards d’habitants de la planète utilisent l’Internet. De plus, le public est aussi le fournisseur de l’information sur le cyberespace. En d’autres termes, la concurrence de l’information n’est plus entre agences de presse, mais aussi entre elles et leurs clients traditionnels”, a-t-elle expliqué.

Selon elle, pour pouvoir gagner cette compétition, les agences de presse doivent maintenir le professionnalisme de leurs activités, ce qui leur permettra de proposer des produits d’information opportuns, objectifs, exacts en provenance des sources officielles. C’est aussi la différence entre les produits journalistiques véritables et les informations non vérifiées, reflétant les opinions personnelles qui se propagent à une vitesse inégalée sur de nombreuses plateformes de transmission. “Le professionnalisme nous aidera à préserver la confiance du public”, a-t-elle insisté.

De même, un journalisme innovant plaira au public. Le public n’a plus accès uniquement à un type d’information comme avant. Il lit en regardant, en écoutant et voire en exigeant des informations vérifiées et des liens connexes. Le besoin et le désir du public constituent l’un des fondements importants pour les agences de presse afin de décider d’aller dans quelle direction, a-t-elle souligné.

Ces derniers temps, de nombreuses agences de presse, y compris la VNA, ont enregistré des succès initiaux dans l’application des technologies modernes pour créer de nouveaux produits journalistiques. C'est sur cette base que la VNA a choisi ce thème pour l’OANA-44, a fait savoir la directrice générale adjointe de la VNA. -VNA