La vice-présidente du Comité populaire de la ville de Can Tho, Vo Thi Hong Anh, et l'ambassadeur du Mozambique au Vietnam, Gamiliel S. J. Munguambe. Photo : https://baocantho.com.vn

Can Tho (VNA) - La vice-présidente du Comité populaire municipal de Can Tho (delta du Mékong), Vo Thi Hong Anh, et l'ambassadeur du Mozambique au Vietnam, Gamiliel S. J. Munguambe, ont discuté de l'expansion de la coopération entre cette ville et le Mozambique dans plusieurs domaines, lors de leur séance de travail tenue le 5 mars.

M. Munguambe a déclaré souhaiter continuer à promouvoir les relations amicales et la coopération entre le Mozambique et le Vietnam en général, et Can Tho en particulier, dans divers domaines, notamment dans l'agriculture, l’aquaculture et la formation des ressources humaines.

Selon lui, l’économie mozambicaine dépend fortement de l’agriculture. Can Tho, en tant que centre économique du delta du Mékong, a de nombreuses similitudes avec le Mozambique en matière de conditions météo. La ville vietnamienne sera ainsi le partenaire le plus approprié pour que le Mozambique puisse acquérir des expériences dans la riziculture et d’autres filières, sonder des opportunités de coopération dans la formation de ressources humaines pour l’agriculture.

Le Mozambique apprécie l'efficacité et la généralisation des modèles d’agriculture high-tech à Can Tho au cours de ces dernières années, a affirmé l’ambassadeur mozambicain, ajoutant que son pays souhaitait étudier des techniques et expériences dans ce domaine.

Il a déclaré espérer que Can Tho servirait de passerelle pour aider le Mozambique à établir des liens avec d'autres pays forts en agriculture, tels que le Japon, la Thaïlande et la République de Corée.

Dans le domaine de l'éducation, le diplomate a indiqué qu'après la signature du protocole de coopération entre le ministère vietnamien de l'Éducation et de la Formation et celui de l'Éducation du Mozambique en 2014, seulement une trentaine d'étudiants et deux experts mozambicains étaient venus étudier et travailler au Vietnam. Ainsi, le Mozambique souhaite augmenter le nombre de ses étudiants, experts et stagiaires au Vietnam et les envoyer dans des universités à Can Tho.

Il a demandé aux autorités de Can Tho d'étudier la possibilité d'établir un réseau d’investissement et de commerce avec le Mozambique, ainsi que des relations de jumelage avec la ville mozambicaine de Moatize, zone économique spéciale pour les entreprises du secteur agricole.

Pour sa part, la vice-présidente du Comité populaire de Can Tho, Vo Thi Hong Anh, a dit que l’agriculture était un avantage de sa ville et qu’elle s’était épanouie rapidement ces dernières années grâce à l’application des technologies modernes. Chaque année, les exportations de produits agricoles et aquatiques rapportent à Can Tho plus d’un milliard de dollars.

Can Tho est prête à partager ses expériences avec le Mozambique dans ce domaine, a-t-elle ajouté.

Dans les temps à venir, Can Tho organisera des visites de travail au Mozambique afin de discuter en détail de la coopération bilatérale dans le domaine de l'agriculture et du développement de la coopération entre universités mozambicaines et celles de Can Tho, a-t-elle indiqué. –VNA