Cambodge et Thaïlande resserrent leurs relations dans la défense

Les leaders des forces armées du Cambodge et de Thaïlande se sont engagés à mettre de côté le passé pour développer les relations dans la défense ainsi que la coopération entre les deux forces armées.

Les leaders des forces armées du Cambodge et de Thaïlande se sont engagés à mettre de côté le passé pour développer les relations dans la défense ainsi que la coopération entre les deux forces armées.

Cet engagement est le fruit d'une rencontre de 30 minutes entre le général Pol Saroeun, commandant de l'Armée royale du Cambodge, et le général Thanasak Patimaprakorn, commandant de l'Armée royale de Thaïlande.

Le général Pol Saroeun a demandé de mettre de côté les litiges frontaliers pour s'orienter vers l'édification d'une frontière de paix, de développement et de coopération pour le bénéfice des deux peuples.

Thanasak Patimaprakorn a partagé le même point de vue que son homologue cambodgien, tout en demandant une bonne coopération de la partie cambodgienne.

Thanasak Patimaprakorn est arrivé le 28 mars au Cambodge pour participer à la 9e conférence informelle des commandants de la défense de l'ASEAN du 29 mars.

Le principal conflit frontalier entre le Cambodge et la Thaïlande concerne la région du temple de Preah Vihear, qui a débuté après l'introduction de ce temple dans la liste des Patrimoines mondiaux par l'UNESCO en juillet 2008.

Suite à la demande du Cambodge, le 18 juillet 2011, la Cour internationale de justice (CIJ) a ordonné au Cambodge et à la Thaïlande de retirer leurs forces armées de la région litigieuse et d'autoriser les observateurs de l'ASEAN de superviser le respect de l'accord de cessez-le-feu. -AVI

Voir plus