Une tasse de café noir remplie sur le dessus d’une couche crémeuse épaisse, c’est le fameux café à l’œuf conçu par Nguyên Van Giang en 1946. Photo:Internet

Hanoï (VNA) – Le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyen Duc Chung, offrira des cafés à l’œuf gratuits aux délégués participant au 2e Sommet entre les Etats-Unis et la République populaire démocratique de Corée (RPDC). Ce type de café, baptisé « café de paix », contribuera à la présentation de la gastronomie vietnamienne aux amis internationaux.

Environ 3.000 tasses de café à l’œuf seront préparées durant trois jours, selon Vu Khac Son, manager du café Giảng, situé au 39 rue Nguyen Huu Huan à Hanoï.

Placé en tête des 17 cafés dignes d’être dégustés dans le monde, le café à l’œuf est une boisson intrigante qui mélange à merveille des saveurs différentes, formant un «superbe cocktail», chaud, brun doré, parfumé.

Le jaune d’œuf et le sucre sont battus pour obtenir une jolie mousse blanche. On verse le café noir instantané dilué très chaud dans une tasse et on ajoute la mousse à l’œuf sur le café. On va voir la mousse d’œuf sur le dessus de la tasse. Lorsqu’on le boit, il faut remuer lentement la mousse et mettre chaque petite cuillère à sa bouche pour faire fondre l’œuf battu. L’arôme de l’œuf et l’amertume du café font la saveur originale de ce breuvage.

Il est servi chaud ou glacé. S’il est chaud, on laisse toujours la tasse dans l’eau chaude, afin qu’elle ne refroidisse pas.

L’histoire de cette merveilleuse boisson? Tout a commencé au début du XXe siècle lorsque le Vietnam était sous la domination française. L'inventeur du café aux œufs, M. Nguyên Van Giang était barman pour l'hôtel (5 étoiles) Sofitel Legend Metropole.

À cette époque, en raison d'une pénurie de lait au Vietnam, il a remplacé le liquide par du jaune d'œuf afin de faire un cappuccino. Après avoir inventé la recette, il a créé sa propre entreprise: le café Giảng.

Quelques années plus tard, deux autres cafés proposant cette savoureuse recette ont été ouverts par ses enfants; le café Đinh (près du lac Hoàn Kiêm) et le café Giảng qui se situe dans la rue Yên Phu.

Aujourd'hui, ces trois lieux restent des choix de prédilection pour les locaux ou les touristes souhaitant déguster un café-œuf à Hanoï. Malgré sa longue existence, il reste, à travers le temps, toujours très apprécié des Hanoïens en raison de sa sapidité unique et du sentiment de nostalgie qu'il suscite. -VNA