Les premiers jours de l'année 2011 ont été positifs pour le marché de l'envoi de main-d'oeuvre à l'étranger. Les entreprises du pays ont en effet signé plusieurs conventions de recrutement pour de nombreux travailleurs.

Nguyen Xuan Vui, directeur général de la compagnie par actions des services et du commerce aériens (Airseco), a déclaré que sa compagnie a signé une convention portant sur l'envoi de 100 techniciens au Japon pour une durée de 3 ans. La première année, les travailleurs qui, selon les prévisions, partiront pour ce pays vers la fin du premier trimestre, bénéficieront d'un salaire mensuel de 36 à 40 millions de dongs.

Le centre de coopération internationale de la main-d'oeuvre, Tranconsin, doit au titre d'une convention de recrutement trouver 300 ouvriers pour la compagnie d'aviation de l'Arabie Saoudite (Saudi Airline), lesquels "auront un salaire mensuel de 200 à 300 dollars", a fait savoir Pham Duc An, directeur de Tranconsin.

La compagnie de fourniture internationale de main-d'oeuvre et de commerce (Sona) procède actuellement au recrutement de 267 personnes dont la rémunération mensuelle sera de plus 6 millions de dongs.

Afin d'atteindre l'objectif de 2011 de 87.000 travailleurs envoyés à l'étranger, le chef adjoint du Département de gestion des travailleurs à l'étranger, Dao Cong Hai, a démandé aux entreprises de rechercher des recrutements et de renforcer la formation professionnelle.

Selon le ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, plus de 500.000 Vietnamiens travaillent actuellement dans 40 pays et territoires, lesquels transfèrent au pays près de 2 milliards de dollars chaque année. -AVI