Photo: VNA

Hanoï  (VNA) – L’ASEAN constituait un point lumineux dans les relations de coopération avec des résultats impressionnants obtenus en 2018, a estimé le représentant en chef de la mission permanente du Vietnam auprès de l’ASEAN, Tran Duc Binh.

Lors d’une interview accordée au correspondant de l’Agence vietnamienne d’information en Indonésie sur les activités de ce bloc en 2018 et les opportunités pour accélérer son développement, Tran Duc Binh a précisé que la coopération régionale était mise en œuvre largement dans les trois secteurs : Politique-Sécurité, Economie et Culture-Société.

L’environnement de paix continuait d’être maintenu et devenait une base importante permettant à l’ASEAN de développer l’économie et l’édification de la communauté. En 2018, particulièrement, l’ASEAN a réussi à créer un Réseau des villes intelligentes avec la participation de 26 villes des pays de l’ASEAN, dont Hanoï, Ho Chi Minh-Ville et Da Nang du Vietnam.

L’ASEAN a parvenu à nombreux accords de coopération dans le but de faciliter les affaires et l’investissement. La coopération au sein de l’ASEAN pour faire face aux catastrophes naturelles demeurait très efficace. En 2018, les pays de l’ASEAN ont adopté une règlementation sur l’assistance consulaire aux citoyens de l'ASEAN dans un pays tiers.

A propos des relations internationales, l’ASEAN continuait de consolider les relations avec les pays partenaires à travers des activités de célébration de l’établissement des relations avec la Chine (15 ans), le Japon (45 ans) et l’Inde (25 ans). L’ASEAN a reclassé ses relations avec la Russie au niveau des relations stratégiques. Alors, l’ASEAN a établi des  relations stratégiques avec huit pays. L’ASEAN et la Chine ont convenu un accord commun pour faciliter la naissance future du Code de conduite en Mer Orientale.

Selon Tran Duc Binh, l’objectif de l’ASEAN en 2018 visait à accélérer les engagements sur l’édification de la Communauté économique de l’ASEAN en 2025, le renforcement de la connexion économique régionale et la facilité des activités des entreprises. En fait, en 2018, 23 plans de travail thématique ont été mis en œuvre et 80 des 118 priorités ont été réalisées.

De nombreux accords commerciaux ont été signés en 2018, permettant de limiter les barrières douanières et d’édifier un environnement favorable aux entreprises et habitants. Résultat : l’économie de l’ASEAN a connu une croissance stable de 5,1%. Ce bloc s’efforce de doubler le commerce régional d’ici 2030. L’ASEAN est en train d’accélérer la réalisation de ses engagements sur une zone de libre-échange avec la Chine, le Japon, la République de Corée, l’Inde. L’ASEAN et ses six pays partenaires négocient en phase finale l’Accord de partenariat économique régional global (RCEP) afin de le signer cette année, selon les prévisions.

S’agissant des contributions du Vietnam, Tran Duc Binh a précisé qu’en 2018, le Vietnam a organisé avec succès le Forum économique mondial sur l'ASEAN 2018. Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc et les dirigeants de l’ASEAN ont partagé et fixé les orientations pour promouvoir le développement économique, soutenir les entreprises et accélérer le commerce et l’investissement. Nguyen Xuan Phuc et son homologue indien Narendra Modi ont coprésidé le Sommet pour célébrer le 25e anniversaire de l’établissement des relations ASEAN-Inde à New Delhi. Le Vietnam a accordé de grandes priorités à la réalisation du Plan global sur la connexion de l’ASEAN, au renforcement des liens dans les infrastructures.

En 2018, le Vietnam a rempli sa mission de coordination des relations ASEAN-Inde, ASEAN-Japon et présidé l’élaboration de la Déclaration commune du Sommet de célébration des 45 ans d’établissement des relations ASEAN-Japon.

Ces contributions constituent le fondement pour les préparatifs du Vietnam à sa présidence de l’ASEAN en 2020. -VNA