Destroyer lance-missiles de la marine chinoise. Photo: thedefensepost.com

 

Hanoï (VNA) - Le premier exercice maritime commun entre les forces navales de 10 pays membres de l'ASEAN et la Chine a débuté lundi au large de la ville de Zhanjiang, dans la province chinoise du Guangdong.

L'exercice, de cinq jours, est organisé conjointement par la marine de la République de Singapour et la marine de l'Armée populaire de libération chinoise.

L'amiral Lew Chuen Hong, commandant de la Marine singapourienne, a souligné le rôle important de la Mer Orientale, tout en affirmant que la garantie de la stabilité et de la sécurité dans cette zone permettrait d'assurer la prospérité commune de toute la région.

Selon lui, il est important d'avoir un ensemble de règles communes tels que la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM) et le Code des rencontres imprévues en mer (CUES) que les pays de l'ASEAN et les puissances régionales ont convenu de renforcer.

Selon la chaîne de télévision chinoise CCTV, 8 navires de guerre avec à leur bord 1.200 soldats de 11 pays ont quitté le port de Zhanjiang. Cet exercice commun durera jusqu'au 28 octobre, avec des opérations de recherche, de sauvetage et de communication, selon le ministère chinois de la Défense.

La Chine avait proposé des exercices militaires conjoints en 2015. Cette initiative a été adoptée lors d'une réunion entre l'ASEAN et la Chine tenue en février 2017. Selon le plan, un exercice similaire entre l'ASEAN et les États-Unis aura lieu en 2019. -VNA