Dans la nuit du 10 juin, des éléments extrémistes ont causé des troubles à l'ordre public à Binh Thuan. Photo: VNA

Binh Thuan, 14 juin (VNA) – Les 12 et 13 juin, la Police de la ville de Phan Thiet, province de Binh Thuan (Centre), a arrêté et placé en détention provisoire 12 personnes ayant commis des actes extrémistes, causant des troubles à l’ordre public les 10 et 11 juin au siège du Comité populaire provincial.

Ces 12 personnes sont domiciliées dans les quartiers de Lac Dao, Duc Long et Duc Thang de la ville de Phan Thiet, et dans la commune de Ham Hiep, district de Ham Thuan Bac. Une autre personne, Ngo Duc Nam, né en 1982, domicilié dans la province de Binh Phuoc, est suspecté d’avoir offert de l’argent aux autres personnes pour mener ces actes extrémistes.

Selon la plupart de ces personnes, elles ont reçu de l’argent et de la nourriture de personnes inconnues qui les ont incitées à attaquer le personnel du siège du Comité populaire provincial et d’autres bureaux administratifs de la province, avec des pierres et des cocktails Molotov, allant même jusqu'à saccager le siège du Comité populaire provincial, à brûler des voitures de fonction…

Les 10 et 11 juin, sous prétexte de protester contre le projet de loi sur les unités administratives et économiques spéciales en discussion par l’Assemblée nationale avant adoption, certains éléments réactionnaires ont incité des habitants de la ville de Phan Thiet et du bourg de Phan Ri Cua (district de Tuy Phong) à brûler des voitures de fonction aux sièges d'agences provinciales, à attaquer les forces compétentes. Par ailleurs, de nombreux habitants sont venus par curiosité regarder ces scènes, causant des embouteillages dans la ville.

Selon de premières données, 54 véhicules de fonction ont été détruits et près de 80 policiers, blessés par ces éléments extrémistes. -VNA