La visite officielle du 12 au 15 décembre du Premier ministre Nguyen Tan Dung au Japon contribuera à approfondir les relations de partenariat stratégique entre les deux pays, notamment dans l'économie, l'investissement, l'aide au développement...

Le chef du gouvernement vietnamien, accompagné d'une délégation de haut rang, participera également au Sommet de célébration du 40e anniversaire de l'établissement des relations de dialogue ASEAN-Japon et au 5e Sommet Mékong-Japon.

Ces dernières années, le partenariat stratégique bilatéral s'est approfondi, avec l'échange régulier de hautes délégations permettant de continuer de consolider la confiance politique entre les deux pays.

Le Vietnam et le Japon ont établi leurs relations diplomatiques le 21 septembre 1973. Depuis, et notamment après la reprise par le Japon en 1992 de ses aides au Vietnam, les relations bilatérales en matière économique, politique, culturelle... se sont intensifiées, la compréhension et la confiance mutuelles, renforcées.

Chaque année, les deux pays organisent les rencontres de haut rang. Depuis 2002, les relations bilatérales ont été portées de façon continuelle à la nouvelle hauteur, de "partenariat de confiance, stabilité durable" en 2002 à "partenariat stratégique" en 2009.

Les deux parties ont créé le mécanisme de dialogue à divers échelons. Le Japon a soutenu le Renouveau au Vietnam et l'a aidé dans son intégration à la région et au monde.

2013 est l'année d'amitié Vietnam-Japon, pour marquer le 40e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques, avec plusieurs activités organisées.

En matière économique, le Japon est un partenaire de premier rang du Vietnam et le premier pays du G7 (le groupe des 7 pays les plus industrialisés) à avoir reconnu son statut d'économie de marché. Les deux parties sont en train de coopérer pour mettre en oeuvre la stratégie d'industrialiation du Vietnam dans le cadre de la coopération Vietnam-Japon pour 2020 et vision pour 2030.

Le commerce bilatéral s'est élevé à 24,663 milliards de dollars en 2012 et à 22,933 milliards au cours des onze premiers mois de 2013. Les deux pays ont fixé comme objectif de doubler ce chiffre d'ici à 2020.

Au 20 novembre 2013, le Japon comptait 2.103 projets d'IDE (Investissement direct étranger) en vigueur au Vietnam, d'un fonds enregistré de 34,526 milliards de dollars, se classant premier des 101 pays et territoires investissant dans le pays.

Le pays du "Soleil levant" est également le plus grand fournisseur d'APD (Aide publique au développement) du Vietnam, avec près de 23 milliards de dollars durant 20 ans (1992-2012) représentant environ 30% du total de ces aides accordées par la communauté internationale au Vietnam.

Pour l' année fiscale 2013, le gouvernement japonais s'engage à réserver 51,547 milliards de yens d'APD à trois projets que sont la construction de l'aérogare T2 de l'aéroport international de Noi Bai, l'élargissement de la centrale hydroélectrique de Da Nhim et la construction de l'autopont Mai Dich-Nam Thang Long du 3e périphérique de Hanoi.

Les deux pays ont également coopéré de façon efficace dans l'emploi, la culture et l'information, l'éducation et la formation, les sciences et technologies, le tourisme...

Lors de sa visite officielle au Japon, le Premier ministre Nguyen Tan Dung participera également au Sommet de célébration du 40e anniversaire de l'établissement des relations de dialogue ASEAN-Japon (1973-2013).

Le Japon est un partenaire important de l'ASEAN dans le processus d'édification de sa communauté, la réduction des écarts de développement, ainsi que dans la coopération au sein de la sub-région du Mékong et entre le Cambodge, le Laos et le Vietnam, comme au sein du Couloir économique Est-Ouest.

En marge du Sommet célébrant les 40 ans des relations diplomatiques ASEAN-Japon, se déroulera aussi le 5e Sommet Mékong-Japon, sous l'égide du Premier ministre japonais Shinzo Abe et avec la participation du Premier ministre Nguyen Tan Dung et des dirigeants du Cambodge, du Laos, du Myanmar et de Thaïlande.

Le 5e Sommet Mékong-Japon vise à affirmer la détermination des pays riverains du Mékong et du Japon de renforcer leur coopération pour la prospérité, la stabilité et le développement durable de la région, faire le bilan de la coopération bilatérale pendant la période 2013-2015. La Déclaration de mi-mandat de la Stratégie de Tokyo 2012 sera adoptée. -VNA