Le Vietnam a besoin des dizaines de milliards de dollars pour neutraliser mines et munitions non explosées enfouies dans le sol. Photo : VNA

 

Hanoi (VNA) - Un meeting et un défilé en l'honneur de la Journée internationale de la sensibilisation au problème des mines et de l'assistance à la lutte antimines (4 avril) auront lieu le 4 avril dans la ville de Dong Ha, province de Quang Tri (Centre).

Ces informations ont été rendues publiques lors d’une conférence de presse donnée le 2 avril à Hanoi par le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, le ministère de la Défense et d’autres services concernés, sur le règlement des conséquences des bombes et des mines, et ce, contribuant à réaliser efficacement le Programme d’action national en la matière.

Le Vietnam fait en effet partie des pays les plus touchés par ce fléau des bombes et des mines. La totalité de ses 63 villes et provinces est concernée, et 66,13 millions d’hectares, soit 18,17% de la superficie totale du pays, principalement dans le Centre, demeurent des territoires où s'aventurer représente un danger.

A cause des bombes, mines et munitions non explosées et encore actives, des accidents se produisent continuellement. Selon des statistiques provisoires, depuis 1975, ces explosifs ont tué plus de 40.000 personnes et en ont blessées 60.000 autres, pour la plupart des travailleurs et des enfants.

Le Vietnam a besoin de centaines d’années pour régler toutes les conséquences des bombes et mines, et des dizaines de milliards de dollars pour neutraliser mines et munitions non explosées enfouies dans le sol. Le Programme de développement durable à l'horizon 2030 de l’ONU estime que le traitement des bombes, des mines et des conséquences de la guerre constitue un grand objectif pour le monde dont le Vietnam.

Ces dernières années, le règlement des conséquences des bombes et mines dans les régions polluées, notamment dans les provinces centrales de Quang Tri, Quang Nam, Binh Dinh et Ha Giang, s’accélère. Ce travail est un devoir à la fois urgent et régulier. Outre le déminage, la sensibilisation des habitants sur la prévention et la lutte contre des accidents dus aux bombes et mines, l’assistance aux victimes dans leur réinsertion sociale, sont aussi importantes.-VNA