Aller au-devant des consommateurs pour les informer

La Journée mondiale du consommateur doit servir d'opportunité aux différents intervenants vietnamiens pour remettre au-devant de la scène la question du respect des droits des consommateurs.

La Journée mondiale du consommateur doit servir d'opportunité aux différents intervenants vietnamiens pour remettre au-devant de la scène la question du respect des droits des consommateurs.

La protection du consommateur est devenue aujourd'hui un des droits de la citoyenneté, un droit qui a été garanti par la Loi sur la protection des droits des consommateurs du Vietnam qui établit un ensemble de principes visant à mettre les consommateurs à l'abri des dépassements.

Le directeur adjoint du Service de l’industrie et du commerce de Hô Chi Minh-Ville, Trần Vinh Nhung, a exhorté mercredi à mener une large campagne de sensibilisation pour tenir informés les consommateurs des droits qui sont stipulés dans la Loi sur la protection des droits des consommateurs du Vietnam.
Selon le Département de la gestion du marché, de nombreux produits de contrefaçon sont présents sur le marché domestique, posant une réelle menace à la production agricole, à la sécurité alimentaire, à la santé et à l’environnement de vie des habitants.

Or il est difficile d’évaluer la qualité des marchandises et peu de consommateurs sont prêts à investir pour que soit menée une enquête en cas de produit suspect, selon l’Association des standards et de la protection des intérêts des consommateurs du Vietnam.

Depuis le début de cette année, les organes compétents ont mis à jour et traité 11.400 affaires de contrefaçon, et détruit pour des dizaines de milliards de dôngs de ce genre de marchandises.
Pour une réponse positive et une application rigoureuse de cette loi, il est indispensable de sensibiliser et d’instruire les consommateurs sur cette loi. Ce travail devrait être intensifié dans les prochains temps, a conclu Trần Vinh Nhung. – AVI

Voir plus