LG figure parmi les premiers investisseurs étrangers à Hai Phong. Photo: VNA

 

Hanoï (VNA) – En septembre, l’investissement direct étranger à Hai Phong a augmenté de 800 millions de dollars en un mois, portant ce fonds versés dans la ville à 1,45 milliard de dollars en neuf mois.

Récemment, la ville portuaire a autorisé d’augmenter de 500 millions de dollars le fonds d’investissement de la sarl LG Display Vietnam et de 321 millions de dollars celui de la sarl Rorze Robotech.

LG Display s’est vu attribuer le certificat d’investissement en avril 2016 dans le but de construire une usine d'écrans OLED pour la télévision, d’une capacité installée de 130.000-150.000 unités chaque mois, et aussi d'écrans pour portables, montres intelligentes, tablettes, d’une capacité mensuelle de 7,6-7,8 millions d’unités. La société a construit certains ouvrages publics au service de ses 12.000 travailleurs.

Avec l’augmentation de fonds, la sarl Rorze Robotech dispose actuellement d’un capital de 426 millions de dollars et est capable de produire 210.000 pièces détachées pour l’assemblage de robots et 30.500 équipements de télécommandes.

La ville compte de grands groupes étrangers en activité comme LG, Bridgestone, Kyocera, Fuji Xerox, Nippro Pharma, GE…

Selon Frank Wouters, directeur général de la société par actions de la zone industrielle de Dinh Vu, les bonnes infrastructures avec l’aéroport international de Cat Bi, le port en eau profonde de Lach Huyen, l’autoroute Hai Phong-Hanoï… constituent des atouts poussant les investisseurs à venir investir à Hai Phong.

Ces dernières années, les capitaux versés dans la ville ont fortement augmenté. En 2016, la ville a attiré près de 3 milliards de dollars et projette cette année plus de 2 milliards de dollars, a annoncé le chef du Comité de gestion de la zone économique de Hai Phong, Pham Van Moi.

A Hai Duong, en neuf mois, la province a attiré 522 millions d’investissement direct étranger, avec l’augmentation des capitaux de  plusieurs projets comme celui de production de pièces détachées d’automobiles de la sarl Kefico dans la zone industrielle de Dai An (+120 millions de dollars), celui de lignes électriques et produits électroniques de la sarl japonaise Sumidenso Vietnam.

Particulièrement, la sarl japonaise Hitachi Cable Vietnam vient de verser  900 milliards de dongs supplémentaires pour élargir ses activités dans la zone industrielle de Tan Truong. La société a débuté ses activités en 2008 avec un fonds initial de plus de 435 milliards de dongs. A présent, ses capitaux s’élèvent à 1.782 milliards de dongs. -VNA