Nhập mô tả cho ảnh

Hanoï (VNA) - Le Tribunal populaire de Hanoi a condamné l’ancien président du Conseil d’administration de PetroVietnam Construction Joint Stock Corporation (PVC), Trinh Xuân Thanh, à la perpétuité, lundi 5 février à Hanoï, lors du procès pour détournement de biens à PetroVietnam Power Land Joint Stock Company ( PVP Land).

Le Tribunal populaire de Hanoi a aussi condamné ​les sept autres accusés pour le même délit.

Concrètement, Dao Duy Phong, ancien président du Conseil d’administration de PVP Land, a ​écopé de 16 ans de prison ferme ; Nguyen Ngoc Sinh, ancien directeur de PVP Land, de 13 ans ; Thai Kieu Huong, ancien directeur adjoint de la compagnie d’investissement Vietsan et Huynh Nguyen Quoc Duy, de 10 ans ; Dinh Manh Thang, ancien président du Conseil d’administration de la compagnie de l’investissement et du commerce du pétrole de Song Da, de 9 ans ; Le Hoa Binh, ancien président du Conseil d’administration de la compagnie de construction et de services 1/5 et de la compagnie de Minh Ngan, de 8 ans ; et Nguyen Thi Kim Thoa, comptable en chef de la compagnie 1/5 et Minh Ngan, de 6 ans.

Le procès pour détournement de biens à  PVP Land s’était ouvert mercredi 24 janvier au Tribunal populaire de Hanoi. Trinh Xuân Thanh et sept coprévenus ​étaient jugés pour des contrats passés sur un transfert d’actions détenues par PVP Land dans le projet Nam Dàn Plaza.

PVC, détenue à hauteur de 87,87% par le groupe du pétrole et du gaz du Vietnam (PetroVietnam), possède 14 millions d’actions de PVP Land, soit l’équivalent de 28% du capital statutaire de cette dernière.

Trinh Xuan Thanh avait été condamné à la perpétuité lundi 22 janvier par le Tribunal populaire de Hanoi, à l’issue du procès en première instance de l’affaire survenue à PetroVietnam et à PVC. -VNA