Adoption d’une stratégie de développement des cultures

Le vice-Premier ministre Tran Luu Quang vient de signer la décision N° 1748/QD-TTg approuvant la stratégie de développement des cultures pour 2030, avec vision à l’horizon de 2050.
Adoption d’une stratégie de développement des cultures ảnh 1Photo: VNA
Hanoï (VNA) - Le vice-Premier ministre Tran Luu Quang vient de signer la décision N° 1748/QD-TTg approuvant la stratégie de développement des cultures pour 2030, avec vision à l’horizon de 2050.

L'objectif général de la stratégie est de faire des cultures une filière économique et technique complète et professionnelle avec des produits hautement compétitifs pour garantir la sécurité alimentaire nationale, répondre à d'autres demandes de l'économie et augmenter la valeur des exportations.

D’ici 2030, le taux de croissance moyen de la valeur des cultures devra atteindre 2,2 - 2,5% par an et celui de la valeur ajoutée de la transformation industrielle des produits de culture, de 8 - 10%. Les exportations de produits de culture devront s’élever à plus de 26 milliards de dollars et la valeur moyenne par hectare de terre cultivée, de 150 à 160 millions de dong (6.250 dollars-6.660 dollars).

La stratégie se concentre sur le développement de la production rizicole dans les zones de planification centralisée ; l’investissement dans les infrastructures de transport, d’irrigation et de logistique. Elle vise également à maintenir la superficie de 3,56 millions d'hectares de rizières, dont 3 millions d'hectares de riziculture inondée, avec une production annuelle de riz de plus de 35 millions de tonnes, dont 85 - 90% de riz de haute qualité.

En outre, le plan veille à atteindre 107.000 hectares de café de haute qualité d'ici 2025, à développer 11.500 hectares de café de spécialité avec une production annuelle de plus de 5.000 tonnes ; à créer des zones de culture d'arbres fruitiers sur la base de la promotion du potentiel et des avantages écologiques des régions ; à développer des usines de transformation ; à donner la priorité au développement de certains arbres fruitiers tels que le manguier, le bananier, le pitaya et l’ananas. -VNA

Voir plus