La vice-présidente Dang Thi Ngoc Thinh (gauche) et la ministre australienne des Affaires étrangères, Julie Bishop. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Le Vietnam prend en haute considération et souhaite renforcer les relations avec l’Australie, a affirmé la vice-présidente Dang Thi Ngoc Thinh lors d’une rencontre, le 26 avril à Sydney, avec la ministre australienne des Affaires étrangères, Julie Bishop, à l’occasion de sa participation au Sommet mondial des femmes en Australie.

Elle a précisé que l’établissement du partenariat stratégique Vietnam-Australie posait le fondement pour approfondir les relations bilatérales, tout en estimant le développement de la coopération commerciale, d’investissement entre les deux pays.

En 2017, le commerce bilatéral a atteint près de 6,5 milliards de dollars, une hausse annuelle de 7%. L’Australie compte 412 projets d’investissement au Vietnam, d’un fonds total de 1,8 milliard de dollars.

Mme Thinh a tenu en haute estime les aides publiques au développement de l’Australie en faveur du Vietnam et souhaité stimuler la coopération bilatérale dans l’éducation, le tourisme et l’échange entre les deux peuples. Elle a affirmé coopérer étroitement avec l’Australie dans la mise en œuvre du Nouveau plan de Colombo.

Julie Bishop a souligné que le Vietnam était l’une des priorités dans la politique extérieure de l’Australie, estimant le renforcement de l’échange de délégations ces dernières années et demandant la promotion des mécanismes de coopération bilatérale, dont le Comité mixte au niveau du ministre des Affaires étrangères. Elle a salué les contributions des Vietnamiens au développement socio-économique de l’Australie, affirmant que le pays était prêt à coopérer pour régler les questions affectant le Vietnam comme les relations entre les deux pays, conformément aux règlements et aux politiques de l’Australie.

A propos de la question de la Mer Orientale, la chef de la diplomatie australienne a affirmé l’importance du maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité et de la sûreté, de la liberté de la navigation maritime et aérienne dans cette zone maritime ainsi que du règlement des différends par le droit international, à commencer par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Les deux dirigeantes ont décidé de se soutenir lors des forums régionaux et internationaux.

Auparavant, Dang Thi Ngoc Thinh avait rencontré David Hurley, gouverneur de la Nouvelle-Galles du Sud. Elle s’est réjouie du développement de la coopération entre la Nouvelle-Galles du Sud et des localités vietnamiennes, notamment dans le commerce et l’investissement et souhaité la coopération continue efficace.

David Hurley a apprécié les réalisations obtenues par le Vietnam dans la garantie de l’égalité des sexes, ajoutant que la participation du Vietnam au Sommet mondial des femmes affirmait le développement des femmes vietnamiennes et encore constituait un encouragement pour les femmes australiennes comme étrangères.

Il a affirmé être prêt à créer les meilleures conditions pour que les entreprises vietnamiennes puissent venir sonder les opportunités de coopération avec la Nouvelle-Galles du Sud. Il a tenu en haute estime la communauté des Vietnamiens en Australie et promis de faciliter leurs activités au service du développement des relations entre les deux parties.

Le même jour, la vice-ministre vietnamienne des Finances Vu Thi Mai a reçu des responsables du Fonds CPG, spécialisé dans la consultation financière, qui souhaite coopérer avec le Vietnam dans la fourniture des services de consultations pour le fonds d’assurance sociale et de soutien au développement des stratégies d’investissement en faveur des institutions financières. -VNA