À Dà Nang, un refuge porteur d’espoir pour les enfants démunis

Depuis 10 ans, le Centre humanitaire de l’Association de protection des enfants de la ville de Dà Nang accueille les orphelins et les enfants en difficulté et assure leur scolarisation.

Dà Nang (VNA) - Depuis 10 ans, le Centre humanitaire de l’Association de protection des enfants de la ville de Dà Nang accueille les orphelins et les enfants en difficulté et assure leur scolarisation. 

À Dà Nang, un refuge porteur d’espoir pour les enfants démunis ảnh 1Depuis sa création, le Centre humanitaire de Dà Nang a hébergé des centaines d’enfants en situation précaire et bon nombre d’entre eux ont aujourd’hui un emploi stable. Photo: VOV


Depuis sa création, le Centre humanitaire de Dà Nang a hébergé des centaines d’enfants en situation précaire et bon nombre d’entre eux ont Il y a un an, le centre a accueilli le petit Trân Thành Nghia, originaire du district de Nông Son, dans la province de Quang Nam. Orphelin de mère, son frère est atteint d’un cancer du sang. La situation financière de son père ne permettant pas de le prendre en charge, le petit Nghia a été confié au centre où il est nourri et éduqué. Peu à peu, le centre est devenu sa deuxième maison. 

Nghia confie : «Je suis vraiment content d’être ici parce que je peux continuer à aller à l’école. Et j’ai aussi beaucoup d’amis. Le personnel s’occupe des enfants avec amour et dévouement.»

La petite Nguyên, 15 ans, domiciliée à Dà Nang a perdu ses parents il y a environ un an. Alertée de sa situation par ses voisins, la petite a été accueillie par le centre où elle a noué de belles relations avec ses frères et sœurs d’adoption. «Ici, je suis bien nourrie, éduquée et protégée. Mon rêve est de devenir modèle photo. J’aimerais gagner beaucoup d’argent pour pouvoir aider le centre.»

À Dà Nang, un refuge porteur d’espoir pour les enfants démunis ảnh 2 Photo: VOV

Chaque année, le Centre humanitaire de Dà Nang accueille 25 enfants en situation difficile. Aujourd’hui, il s’occupe de 80 enfants et étudiants démunis, venant majoritairement de Dà Nang et de Quang Nam et également des provinces de  Quang Tri, Thua Thiên-Huê et Dak Lak.

Chaque jour, les enfants vont à l’école. Après la classe, le centre propose des cours de soutien scolaire. Chaque enfant a son propre caractère. Le personnel leur apprend à se bien comporter, à  vivre ensemble et à s’entraider dans les études. Les activités réalisées en groupe les aident à se rapprocher les uns des autres et  il n’est pas rare que certains deviennent proches comme frères et sœurs dans une famille. 

Dang Huu Bao, directeur du centre, indique : «Avant d’être adoptés par notre centre, les enfants ont tous eu un passé difficile. Beaucoup sont orphelins ou dotés de parents incapables de les élever. Certains vivent ici depuis 10 ans. Nous souhaitons leur offrir une enfance heureuse et une bonne éducation pour qu’ils entrent dans la vie d’adulte du bon pied.»

Depuis sa création, le Centre humanitaire de Dà Nang a hébergé des centaines d’enfants en situation précaire et bon nombre d’entre eux ont aujourd’hui un emploi stable. 

Lê Thi Tam, présidente de l’Association humanitaire et de protection des enfants de Dà Nang, fait savoir : «L’objectif de notre centre est d’accueillir les enfants en difficulté et de leur offrir une bonne éducation pour favoriser leur intégration professionnelle future. Nous accompagnons les enfants jusqu’à ce qu’ils finissent leurs études universitaires.»

Depuis 2012, l’organisation américaine Giving it Back to Kids soutient le centre à  concurrence de 4 milliards de dongs par an (plus de 170.000 dollars). Son objectif : permettre au centre de subvenir à l’éduction et à la santé d’une quarantaine d’enfants âgés de 4 à 18 ans. – VOV/VNA

Voir plus