Le 27 octobre, les députés poursuivent les débats sur la situation socio-économique.

Hanoi (VNA) – Poursuivant le programme de travail de la sixième session, le 27 octobre, les députés de l'Assemblée nationale (AN) continuent de discuter en séance plénière des résultats de la mise en œuvre de la résolution de l'AN sur le plan de développement socio-économique de 2018 et 3 ans de mise en œuvre du plan quinquennal 2016-2020, du plan de développement socio-économique en 2019, de l’examen préliminaire de la mise en œuvre triennale du plan quinquennal 2016-2020 de restructuration économique. Ils débattent également des résultats de trois ans de mise en œuvre de politiques visant à soutenir le développement socio-économique des régions des minorités ethniques et des régions montagneuses et de la  mise en œuvre de la résolution N ° 100/2015 / QH13 approuvant la politique d'investissement dans les programmes nationaux ciblés pour la période 2016-2020.
 
Lors de la réunion, les membres du gouvernement expliquent et clarifient certaines questions données par les députés de l'AN.
 
C'est la deuxième journée où l’AN  discuté en séance plénière sur les questions socio-économiques. Lors de la première journée de discussion, les députés de l'AN ont vivement apprécié la direction et la gestion socio-économique du gouvernement lors de ces dernières années. Le pays a obtenu des résultats positifs, renforçant la confiance de la population et du monde des affaires. Cependant, certains députés se sont déclarés inquiets devant de nombreuses difficultés et défis : les avantages de l’agriculture tropicale ne sont pas encore exploités, l'économie est encore basée sur l'exploitation de matières premières brutes, la main-d'œuvre bon marché...
 
 Lors de la première journée de discussions sur les questions socio-économiques, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural et le ministre de l'Éducation et de la Formation ont échangé des questions soulevées par de nombreux électeurs et députés de l'AN : la restructuration de l'agriculture associée à l’édification de la Nouvelle ruralité, l’écoulement des produits agricoles, les violations à l'examen national du baccalauréat, le monopole dans la publication des manuels scolaires...
 
Les séances de discussions sont retransmises en direct sur la radio et la télévision nationales. -VNA