Photo d'illustration.

Ho Chi Minh-Ville (VNA) -  Avec leur rôle et leur position ainsi que leurs expériences acquises en 30 ans d’attraction des investissements directs étrangers (IDE), Ho Chi Minh-Ville et les provinces de Dong Nai, Binh Duong, Ba Ria-Vung Tau ont élaboré bien des politiques et stratégies efficaces, notamment en faveur les secteurs des hautes technologies et des services modernes, à forte valeur économique.

Moteur de l’économie vietnamienne, centre de la Région économique de pointe du Sud, Ho Chi Minh-Ville s’oriente vers une structure économique dynamique à haute valeur économique et polluant peu l’environnement.

Selon le Comité populaire de Ho Chi Minh-Ville, dans la période 2018-2020, la ville a fixé l’objectif d’attirer 575.442 milliards de dongs d’IDE dans tous les domaines, représentant 20,1% de l’investissement de toute la société de la ville, ce pour soutenir son développement intégral et durable.

Selon Le Thanh Liem, vice-président permanent du Comité populaire municipal, la ville prévoit d’ici à 2020 que l’économie bénéficiant des IDE deviendrait une partie importante de l’économie municipale tant en ampleur qu’en profondeur, permettant de faire de la mégalopole un des centres économiques de la région et même du monde, en maintenant son rôle de centre financier, industriel, commercial et de services du pays.

Avec l’avènement de la révolution industrielle 4.0 partout dans le monde, la ville se concentre sur le développement des entreprises et projets d’IDE employant un grand nombre de travailleurs qualifiés. Selon les prévisions, en 2020, la ville sera dotée d'un environnement de concurrence équitable et transparent, d'un système de politiques d’attrait et de gestion des IDE complet, lui assurant une bonne compétitivité avec les pays de la région dans l’attrait des grands projets dans les hautes technologies, à forte valeur ajoutée et respectueux de l’environnement.

Pour sa part, Ba Ria-Vung Tau fixe l’objectif d’attirer, pendant la période 2018-2020, 80 projets d’investissement étranger d’un capital total d’environ 4 milliards de dollars et 80 projets d’investissement national d’environ 100.000 milliards de dongs, sans compter 15 projets sous forme de partenariat public-privé (PPP) de 15.000 milliards de dongs.

Déterminant que l’investissement étranger continue de jouer un rôle important dans la restructuration économique, d’ici jusqu’à 2020, Ba Ria-Vung Tau prête l’attention aux projets de grande envergure, utilisant des technologies modernes, à  haute compétitivité et fabricant des produits à haute valeur ajoutée et amicaux pour l’environnement.

Pour atteindre l’objectif d’attirer plus de 7 milliards de dollars de 2016 à 2020, développer les entreprises nationales dans la localité, la province de Binh Duong a pris plusieurs mesures, en augmentant l’attrait de l’investissement dans les services de haute qualité et le développement des industries créant des produits à haute valeur ajoutée, respectueux de l’environnement, économisant des ressources naturelles…

De son côté, la province de Dong Nai envisage d’attirer les IDE des grands groupes et même de PME dans les industries auxiliaires.

Pour attirer davantage d'IDE, selon Dang Xuan Quang, chef adjoint du Département de l’investissement étranger du ministère du Plan et de l’Investissement, il faut perfectionner les plans de développement socioéconomique, notamment ceux concernant les terrains, les réseaux de communication, les zones industrielles…

Selon le prof.-docteur Vo Thanh Thu, enseignant de l’Université d’Economie de Ho Chi Minh-Ville, chaque ville et province doit élaborer un plan de développement socioéconomique conforme au plan de développement du delta du Mékong.

Selon Phan Chanh Duong, ancien directeur général adjoint de la compagnie de développement industriel de Tan Thuan,  Ho Chi Minh-Ville doit jouer le rôle de passerelle dans la répartition des IDE pour les localités voisines, notamment celles du delta du Mékong. -VNA