Hanoï (VNA) - Le gouvernement vient de promulguer l'arrêté N°141/2017/ND-CP qui règle le rajustement du salaire minimum des travailleurs qui travaillent sous contrat. Cet arrêté entrera en vigueur dès le 1er janvier 2018.

À partir du 1er janvier, les travailleurs sous le contrat de travail bénéficieront une hausse de salaire minimum. Photo : Trân Viêt/VNA

Le salaire minimum régional augmentera de 2.760.000 à 3.980.000 dôngs par mois.

Les bénéficiaires de ce rajustement sont les travailleurs employés sous contrat de travail conforme au code du travail vietnamien par des entreprises, des coopératives et des fermes notamment.

Par conséquent, le salaire minimum de la 1re région, 2e région, 3e région et 4e région sera successivement de 3.980.000 dôngs, 3.530.000 dôngs, 3.090.000 dôngs et 2.760.000 dôngs par mois. La hausse oscillera de 180.000 à 230.000 dôngs par rapport à celui actuel. Les entreprises appliqueront le salaire minimum régional de la région où elles sont implantées.

Les entreprises implantées dans des zones industrielles dont le salaire minimum régional diffère devront appliquer le niveau le plus haut à leurs salariés.

La hausse oscillera de 180.000 à 230.000 dôngs par mois.
Photo : An Hiêu/VNA

De même pour les entreprises et compagnies opérant dans un nouvel endroit, établis dans diverses localités dont le montant du salaire minimum diffère. Elles devront appliquer le montant le plus haut à leurs employés.

Le salaire minimum régional est considéré comme la base des entreprises à payer ses travailleurs à condition que ceux-ci assurent le travail sur le plan de la quantité et de la qualité.

Toujours selon cet arrêté, les entreprises n'ont pas le droit de réduire les subventions des employés tels que les heures supplémentaires notamment. -CVN/VNA