jeudi 23 mars 2017 - 17:20:48

Le réalisateur de “Kong : Skull Island” sera l’ambassadeur du tourisme vietnamien

Imprimer

Hanoi (VNA) – Le réalisateur Jordan Vogt-Roberts du blockbuster américain Kong: Skull Island, qui fait sa sortie dans les salles obscures le 10 mars, sera l’ambassadeur du tourisme vietnamien, devenant le premier étranger nommé à ce titre prestigieux.

Le réalisateur Jordan Vogt-Roberts (2e, de gauche à droite) lors d’une conférence de presse à Hanoi. Photo : AFP/Getty Images
Un panel du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a convenu à l’unanimité le 9 mars de nommer Jordan Vogt-Roberts l’ambassadeur du tourisme vietnamien pour le mandat 2017-2020 et devra soumettre cette nomination au ministre Nguyên Ngoc Thiên. La décision lui sera remise lors d’une cérémonie prévue le 13 mars.

Kong : Skull Island présente rapidement ses personnages avant de les envoyer au charbon dans une ambiance Apocalypse Now. Un groupe d’explorateurs plus différents les uns que les autres s’aventurent au cœur d’une île reculée de l’océan Pacifique, aussi belle que dangereuse. Ils ne savent pas encore qu’ils viennent de pénétrer sur le territoire de Kong. 

Des scènes clés ont été tournées dans plusieurs endroits du Centre et du Nord. Le tournage a eu lieu à Quang Binh, plus précisément dans le Parc national de Phong Nha-Ke Bàng et la grotte de Tu Làn, qui recèlent pléthore de paysages intouchés. Plus au Nord, la baie de Ha Long, la zone touristique de Tam Côc-Bich Dông et le complexe paysager de Tràng An à Ninh Binh ont aussi eu les faveurs des cinéastes. Ainsi, après le Queensland en Australie, Hawaï et Détroit aux États-Unis, le Vietnam a été choisi pour dépeindre le royaume du gorille géant. ​​

L'image séminale est celle-ci : des hélicos de l'armée sur fond de soleil couchant face à la silhouette titanesque de Kong. Source: imdb

Au fil de ses scènes de paysages majestueux, de soleil répandant ses rayons sur un ensemble d’îles projetées hors d’une mer émeraude, de vol d’une bande de cigognes blanches traversant une montagne verdoyante, le film hollywoodien de 190 millions de dollars a porté monts et eaux magnifiques et mystérieux dans la baie d’Ha Long, de Ninh Binh et Quang Binh au grand écran mondial.​​

«J’aime le Vietnam, c’est l’un des voyages les plus importants de ma vie. Votre pays possède des paysages surréalistes, et correspondant parfaitement à ce que nous cherchions pour les scènes de +Kong : Skull Island+. Je veux que les spectateurs se posent la question de savoir où ces scènes ont été tournées et qu’ils souhaitent venir les découvrir sur place !», a confié Jordan Vogt-Roberts. «Nous pensons que les fans de cinéma aux États-Unis comme dans le monde se demanderont avec admiration où ce bel endroit se trouve», a-t-il ajouté.

Selon l’ambassadeur des États-Unis au Vietnam, Ted Osius, ce film est aussi une formidable opportunité pour braquer les projecteurs sur les forts potentiels touristiques du Vietnam, et de renforcer les relations de coopération entre les industries de loisirs du Vietnam et des États-Unis. En outre, plusieurs projets de coopération mis en place pour le tournage ont permis aux cinéastes vietnamiens de partager des expériences professionnelles et de se familiariser avec des technologies avancées.

Au Vietnam, le tourisme joue toujours un rôle important pour le développement socio-économique du pays et pour la promotion de l’image du Vietnam dans le monde. D’ici 2020, le pays veut faire du tourisme un secteur de pointe et compétitif au niveau régional, capable d’accueillir 11 millions de touristes étrangers, contribuant ainsi à hauteur de 7% au PIB national. – VNA


 
 
 

 
 
Vos commentaires sur cet article ...
Autres