jeudi 17 août 2017 - 09:08:22

Le porte-parole du ministère des AE parle de la protection des citoyens à l'étranger

Imprimer

Suspecte Doan Thi Huong (chemise jaune) (Source: AFP)
Hanoï (VNA) - Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Le Hai Binh, a répondu aux questions concernant la protection des citoyens à l'étranger lors d'une conférence de presse périodique à Hanoï le 30 mars.
 
En ce qui concerne le meurtre d'une fillette vietnamienne de ​9 ans au Japon, Le Hai Binh a annoncé : "Nous condamnons fermement ce meurtre inhumain et transmettons nos plus profondes condoléances à sa famille".
 
"Après avoir entendu l​a nouvelle, le ministère des Affaires étrangères a demandé à l'ambassade du Vietnam au Japon de travailler en étroite collaboration avec les autorités japonaises afin d​'apporter toute la lumière sur cette affaire", a-t-il dit, avant d’exprimer sa conviction que le Japon trouvera bientôt le coupable et le punira sévèrement.
 
Interrogé sur le soutien de l'ambassade à la famille de la victime, le porte-parole Le Hai Binh a souligné que l'ambassade avait accompagné la famille lors de​s recherches, a ​affecté du personnel pour l’aider même pendant les week-end, et a étroitement collaboré avec les agences japonaises concernées.
 
Concernant le suicide d'un jeune Vietnamien dans la préfecture d'Osaka, le porte-parole a déclaré que le consulat général du Vietnam à Osaka avait rapidement contacté la police de Nishinari pour en apprendre davantage sur ce cas.
 
Selon lui, la police locale ne peut pour le moment fournir aucune information parce que l'enquête est en cours. Le ministère des Affaires étrangères a demandé au consulat général vietnamien à Osaka de continuer à travailler en étroite collaboration avec les autorités locales pendant le processus.
 
S'agissant de la mort d'un ressortissant vietnamien dans un centre de détention au Japon, Le Hai Binh a déclaré que l'ambassade vietnamienne au Japon travaillait avec les agences japonaises concernées, mais aucune information n'a été révélée à ce jour.
 
A propos de la protection juridique ​accordée à Doan Thi Huong, suspectée de la mort de Kim Chol en Malaisie, le porte-parole Le Hai Binh a assuré que les deux avocats malaisiens ​qui la défendent ​étaient très c​ompétents. Plus d'informations seront fournies en temps ​voulu.
 
En ce qui concerne l'arrestation de 43 pêcheurs vietnamiens et de trois navires à Salomon, Le Hai Binh a déclaré que l'ambassade du Vietnam en Australie et à Salomon travaillait avec les autorités de Salomon pour vérifier l'information et prendre des mesures de protection appropriées. –VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres