L'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) a organisé le 9 mai au Pôle d'activités francophones, sur le Campus Dong Dok de l'Université nationale du Laos, une cérémonie de remise de diplôme du master «Science et Technologie de l'Information et de la communication, spécialité Méthodologie informatique appliquée à la gestion des entreprises».

Ce diplôme est délivré par l'Université française de Picardie à un employé d’une société de gestion d'un site hydroélectrique et un autre d’une banque, Khampaseuth Chanthoumphone et Chansakhone Chitsaya, qui n'ont jamais quitté le Laos durant la formation, a rapporté l’Agence de presse lao (KPL).

Les programmes de Formation Ouverte à Distance (FOAD/e-learning) des universités francophones sont maintenant très élaborés, alternant les périodes de travail personnel sur des supports interactifs (séquences asynchrones) et des séances de groupe en temps réel (séquences synchrones) par visioconférences, webinars...

Ces formations permettent aux étudiants de suivre un parcours complet avec un contenu égal à celui des cours en face-à-face ( présentiel ). Ce type de formation est particulièrement adapté aux personnes en situation d'emploi, qui ne peuvent pas quitter le Laos pour un ou deux ans pour une formation en Europe. Les étudiants peuvent travailler depuis chez eux, depuis leur lieu de travail mais ils peuvent aussi bénéficier d'excellentes conditions de travail et surtout d'une bonne connexion Internet au Campus numérique francophone au sein du Pôle d'activités francophones sur le Campus Dong Dok.

L'AUF a été pionnière dans le domaine et a sélectionné plus de 80 formations de haut niveau dans des universités françaises mais aussi dans de grandes universités francophones du Maghreb, d'Afrique, de Madagascar et du Vietnam. L'AUF offre plusieurs centaines d’allocations d’études à distance couvrant une importante partie des frais pédagogiques et d’inscription.

La formation à distance est aussi un enjeu régional car l'e-learning est un volet important dans la coopération universitaire qui se met actuellement en place dans le cadre de l'ASEAN.

La formation à distance est un mode d'enseignement très souple et on peut s’imaginer obtenir une partie des crédits universitaires pour un master dans une université et une autre partie dans une autre université. La reconnaissance réciproque des crédits universitaires européens et asiatiques pourrait permettre de suivre des parcours de très haut niveau à un coût abordable et sans être obligé de quitter le pays durant plusieurs années. Cela peut donc constituer une solution à l'épineux problème de la formation continue des professionnels en poste et des fonctionnaires. -VNA