Dans une usine de confection. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Hanoï planifie d'attirer de 15 à 20 projets d'investissement dans les zones industrielles d'un fonds cumulé de 250-300 millions de dollars, notamment ceux spécialisés dans l'industrie auxiliaire, l'électronique, la mécanique de fabrication...

La capitale s'intéresse à la réforme administrative, à l'amélioration de l'environnement de l'investissement et des affaires et applique de certaines politiques prioritaires pour développer les zones et complexes industriels. A présent, Hanoï gère 19 zones industrielles et technopoles couvrant une superficie totale de 5.250 hectares, outre 110 complexes industriels de 3.000 hectares.

Récemment, le Comité populaire municipal de Hanoï a promulgué la décision de création de quatre complexes industriels que sont celui de Ninh Hiep spécialisé dans l'industrie légère et les articles de consommation ; celui de Duyen Thai, dans les câbles électriques, les produits mécaniques ; celui de Quat Dong dans le textile et l'habillement, les chaussures, la transformation des produits agricoles... et enfin celui de Thanh Oai dans l'industrie verte respectueuse de l'environnement.

En effet, en cinq premiers mois de l'année, les zones industrielles ont attiré sept nouveaux projets d'un fonds total de 13 millions de dollars et 724 milliards de dongs. Six projets ont demandé d'augmenter leur fonds de 14,1 millions de dollars et 102 milliards de dongs. Au total, 628 projets sont opérationnels dans les zones industrielles de Hanoï, dont 330 projets d'investissement direct étranger totalisant 5,34 milliards de dollars.

Cependant, selon le directeur du Service municipal de l'industrie et du commerce, Le Hong Thang, l'attrait de l'investissement dans les zones industrielles et les complexes industriels laisse encore à désirer en raison des difficultés rencontrées dans la construction des infrastructures, de la complexité des formalités administratives concernant le foncier.

Face à cette situation, les autorités municipales ont décidé d'accélérer le perfectionnement des infrastructures, notamment la construction des usines de traitement des eaux usées, de privilégier les projets de hautes technologies et respectueux de l'environnement, de continuer de simplifier les formalités administratives.

Selon le Service municipal de l'industrie et du commerce, d'ici l'an 2020, Hanoï rencense 119 complexes industriels. Entre 2021 et 2030, la ville s'efforcera d'attirer l'investissement dans tous ces 119 complexes, outre la création de quatre autres.

Il a proposé l'exemption de l'impôt foncier en faveur des entreprises et l'assistance financière au traitement de l'environnement dans les zones et complexes industriels. -VNA