Photo : VNA

Hanoi (VNA) – Après la fin de l’épidémie de Zika dans un quartier de la ville de Nha Trang (province côtière de Khanh Hoa, Centre) et dans un autre à Ho Chi Minh-Ville (Sud), aucun cas de virus Zika n’a été constaté au Vietnam, selon le Département de médecine préventive du ministère de la Santé.

Le ministère de la Santé poursuit ses contrôles et ses supervisons, notamment ​ses tests, et accél​ère la mise en place de plans de prévention et de lutte contre ce virus et la dengue au niveau national. Les informations en relation avec cette épidémie sont réactualisées sur le site du Département de médecine préventive, et diffusées par les mass médias.

Le 5 avril, le ministère de la Santé a annoncé deux premiers cas d’infection au Vietnam : une femme de 33 ans enceinte de deux mois, vivant dans le quartier de Thach My Loi, 2e arrondissement à Ho Chi Minh-Ville, et une femme de 64 ans résidant ​dans le quartier de Phuoc Hoà, ville de Nha Trang, province de Khanh Hoa. Depuis, aucun nouveau cas n'a été détecté dans ces localités. Le 22 avril, les Comités populaires de Khanh Hoa et de Ho Chi Minh-Ville ont déclaré la fin de l'épidémie de virus Zika au niveau communal.

Selon l'OMS, le virus Zika a été identifié pour la première fois en Ouganda en 1947 chez des singes rhésus, par le biais d’un réseau de surveillance de la fièvre jaune selvatique. Il a ensuite été ​dépisté chez l’homme en 1952 en Ouganda et en Tanzanie. Des flambées de maladie à virus Zika ont été observées en Afrique, dans les Amériques, en Asie et dans le Pacifique.

Actuellement, il n'y a pas de vaccin ou médicament spécifique pour traiter la maladie. – VNA