vendredi 18 août 2017 - 10:15:36

Au Sud, la bibliothèque gratuite qui stimule la lecture

Imprimer

 Un panneau “Bibliothèque ouverte à tous” sur le mur d’une maison de la rue Le Van Tho à Hô Chi Minh-Ville (Sud) attire fréquemment l’attention de nombreux enfants.

Sur une table, une boîte de cartes de prêts est prudemment gardée. Passionné de lecture et intéressé par le développement des connaissances chez les enfants, Pham Thê Cuong, 55 ans, collecte de nombreux livres en tout genre pour satisfaire ses jeunes lecteurs.

«J’aime la lecture et ai pu lire depuis mon enfance, mais j’ai eu un peu de chance. J’ai compris bien cette situation. Des parents oublient parfois que la lecture nourrit l’âme de leurs enfants, et j’espère que ma bibliothèque leur permettra de s’enrichir», déclare-t-il.

Chaque mois, Pham Thê Cuong consacre environ 4 millions de dôngs à de nouvelles acquisitions. Préoccupé des goûts divers des lecteurs, il demande souvent leur avis avant de se décider à acheter un ouvrage.

Sa bibliothèque contient 20.000 titres, rangés et classés dans des étagères suivant des catégories précises, ce qui facilite la recherche d’un livre suivant le sujet ou le genre qui est identifié par un sigle propre.

“M. Cuong est gentil, je peux trouver tout ce que je veux. Il m’a même offert quelques romans de l’écrivain Nguyên Nhât Anh”, déclare le jeune Nguyên Kiêu Minh Huy.

Chaque mois, le bibliothécaire organise pour les jeunes des visites de sites célèbres autour de la ville. «Je veux qu’ils s’amusent et découvrent la vie après leurs cours», explique Pham Thê Cuong.

«Mes deux enfants aiment de plus en plus la lecture et sont de plus en plus gentils aussi, grâce à la fréquentation de cette bibliothèque et aux visites dans la ville organisées par M. Cuong», estime Lê Thi Diêp.

Pendant les vacances d’été, sa maison est quasiment bondée. Pham Thê Cuong propose un petit concours de lecture et de critique de livres sur des thèmes très variables. Bien que les prix ne soient que de quelques dizaines de dôngs et de quelques livres, les jeunes y participent avec enthousiasme.

Le Club Nguyen Huy Tuong

Pham Thê Cuong a fondé le Club Nguyên Huy Tuong qui organise une rencontre débat tous les mois. Il recherche souvent des informations sur les écrivains dans les librairies afin de préparer des séminaires. Le fils de l’écrivain Nguyên Huy Tuong, directeur des éditions Kim Dông, le soutient en lui offrant chaque mois près de 400 titres pour sa bibliothèque.

Actuellement le Club Nguyên Huy Tuong qu’il a créé compte 60 membres. «Quand je suis libre, je l’aide souvent. Son amour des enfants crée de forts liens entre les membres de ce club», affirme Dang Huỳnh Thi Lâm Thanh Vân, une étudiante de l’Université de la banque de Hô Chi Minh-Ville.

Cette bibliothèque d’environ 40 m2, soit la moitié de la superficie de sa maison, est ouverte les lundis, mercredis, vendredis et dimanches. «Je souhaite que les livres donnent de la joie et du cœur aux enfants. Les gens qui aiment la lecture sont corrects», estime Pham Thê Cuong.

L’homme est assis tous les après-midi dans une chambre au dernier étage pour mettre à jour la liste des livres dans la mémoire d’un vieil ordinateur. Il donne des conseils aux jeunes lorsqu’ils connaissent des difficultés ou rencontrent des obstacles en les invitant à entrer dans le monde des personnages des livres. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres