Hanoï (VNA) - Le programme européen d'appui à la politique de santé (EU-HSPSP), 2e phase (2015-2017), s’oriente vers l’homogénéité et la qualité des services de santé au Vietnam. Il s’agit de la plus grande activité de soutien de l’Union européenne au secteur de la santé en Asie.

L'ambassadeur Bruno Angelet, chef de la Délégation de l'Union européenne (UE), s’exprime à la cérémonie d’inauguration de l’établissement médical de la commune de Chieng Yen, province de Son La. Photo : VNA

Ce programme est déployé dans dix provinces, les plus en retard économiquement au niveau national, que sont Lai Châu, Sơn La, Điện Biên, Kon Tum, Gia Lai, Đắk Nông, Hà Giang, Lào Cai, Cao Bằng et Yên Bái.

Selon l'ambassadeur Bruno Angelet, chef de la Délégation de l'Union européenne (UE) au Vietnam, parallèlement au développement économique, l'Union européenne veut soutenir le développement social, en particulier la santé et l'éducation, contribuant à combler les écarts entre zones rurales et urbaines.

D’un budget de 100 millions d’euros pour la période 2015-2017, le programme a été signé en décembre 2014 entre le gouvernement vietnamien et la Délégation de l'Union européenne (UE).

L'objectif principal est d'améliorer les services de santé au niveau local (district et commune), notamment dans les dix provinces mentionnées plus haut. Le programme contribue à améliorer la qualité des services, les compétences des médecins et infirmières des établissements médicaux des communes.

A l’issue du programme, vers fin 2017, au moins 2,5 millions de personnes pauvres devraient être couvertes par l'assurance-maladie. En cette fin 2016, le système de paiements assure déjà une meilleure qualité des services au niveau des districts et communes. Le système de gestion de l'information et d'échange de données entre le ministère de la Santé et l’Assurance sociale a été amélioré.

Oxana Abovskaya, coordonnatrice du Fonds d'assistance technique de l'Union européenne pour la Santé, a déclaré : "Nous travaillons en étroite collaboration avec le ministère de la Santé et la délégation de l’UE pour atteindre les objectifs du programme. Les dirigeants du ministère de la Santé estiment que l'amélioration des établissements médicaux des communes sont l'un des principaux objectifs pour créer un avenir meilleur pour le secteur de la santé ". -CPV/VNA