Singapour (VNA) – Vingt-sept nouveaux cas d'infection ​par le virus Zika ont été signalés le 4 septembre à Singapour, portant le nombre de personnes touchées à 242, depuis la détection du premier cas autochtone le 27 août.

Alerte au virus Zika dans un immeuble à Singapour. Photo: Straits Times

L’Agence nationale pour l’environnement (ANN) de la cité-Etat asiatique a annoncé que 25 nouveaux cas de transmission de ce virus ont été découverts à Aljunied, Sims Drive et Paya Lebar de Singapour.

Selon l’ANN, le 3 septembre, quelque 101 habitats ont été détruits dans des quartiers de la ville.

Pulvérisations pour lutter contre les moustiques dans un quartier résidentiel à Aljunied. Photo: AFP/VNA

Le ministère singapourien de la Santé a envisagé ce scénario dès la première infection dans ce pays. "Au vu de la présence du Zika dans notre région, du volume de Singapouriens et de touristes qui voyagent, il est inévitable que des cas soient importés à Singapour", alertait-il alors.

Les transmissions autochtones l’étaient tout autant. Le gouvernement a pourtant déployé des moyens massifs pour éradiquer les moustiques à l’origine de l’épidémie. -VNA