Hanoi (VNA) – Les Croix-Rouge vietnamienne et chinoise ont décidé d’intensifier leur soutien mutuel et leur partage d’expériences en matière de soins de santé, d'alimentation en eau propre, de garantie d'hygiène, d’adaptation au changement climatique.

Des cadres de la Croix-Rouge du Vietnam aident des habitants sinistrés par la catastrophe naturelle. Photo : VN

La présidente du comité central de la Croix-Rouge vietnamienne, Nguyen Thi Xuan Thu a présidé mardi à Hanoï un entretien avec une délégation de la Croix-Rouge chinoise, conduite par son vice-président, Wang Haijing.

La présidente Nguyen Thi Xuan Thu a exprimé le souhait d’étudier des expériences chinoises en matière de coordination des entrepôts d'aide humanitaire, de mise en place de communautés sûres afin de minimiser les risques liés aux catastrophes naturelles ainsi que d’amélioration de la compétence du personnel.

Le Vietnam a fixé l’objectif de créer dix communautés sûres dans les zones les plus tpouchées par les catastrophes naturelles et de construire une communauté sûre et un entrepôt d’aide humanitaire dans les provinces septentrionales frontalières, a déclaré Mme Nguyen Thi Xuan Thu.

De son côté, le vice-président Wang Haijing a suggéré d’améliorer la qualité des activités humanitaires des deux parties, notamment celles en faveur des pauvres et enfants handicapés, de renforcer la coopération entre leurs antennes et de multiplier des échanges de jeunes des deux pays.

A cette occasion, les deux parties ont signé un accord sur un projet de coopération, d’un montant de 1,5 million d'yuans, visant à créer des communautés locales sûres avant de s’engager à mettre en œuvre leur protocole d’accord déjà signé pour la période 2017-2020. -VNA