Trente ans après la fin de la guerre du Vietnam, un autre combat se poursuit pour soutenir les victimes de l'agent orange, ont estimé les experts américains lors d'un séminaire sur ce thème, organisé mercredi à l'Université de Caroline du Nord (University of North Carolina), Etats-Unis.

Selon Charles Bailey, directeur chargé de l'Initiative spéciale sur l'agent orange/dioxine relevant de la Fondation Ford, l'agent orange est un herbicide très toxique qui affecte gravement le système nerveux humain.

"Ces produits chimiques ont été déversés sur les forêts pendant la guerre du Vietnam par les forces armées américaines pour anéantir les guérilleros vietnamiens", a-t-il précisé.

L'agent orange affecte la santé d'environ 3 millions de Vietnamiens, dont 150.000 enfants, ont précisé les participants, tout en citant les résultats des études effectuées dès la fin de la guerre au Vietnam en 1975 qui montrent qu'un grand nombre de nouveau-nés ont été et sont touchés par des malformations congénitales ou le syndrome de Down.

"Ce combat se poursuit bien après que les derniers soldats ont quitté le champ de bataille", a confié Bob Edgar, président de l'organisation à but non-lucratif Common Cause.

En tant que congressman au moment de la guerre du Vietnam, Bob Edgar a soumis au Congrès américain un projet de loi dans le but de soutenir les anciens combattants américains affectés eux aussi par l'agent orange. A l'heure actuelle, il se concentre sur le problème de l'agent orange au Vietnam.

Dans un article paru le 16 février sur le site web http://www.wral.com/ , Bob Edgar a précisé qu'il avait vu de ses propres yeux les victimes de l'agent orange au Vietnam avec des malformations congénitales comme le bec-de-lièvre et la fente de la voûte palatine, des vertèbres fracturées et d'autres malformations inimaginables.

Selon cet article, certaines organisations américaines, dont Ford Foundation et Common Cause, font tout leur possible pour mobiliser au cours des dix prochaines années 30 millions de dollars par an pour désintoxiquer les régions contaminées par l'agent orange au Vietnam et fournir des services de santé aux enfants touchés par ce produit hautement toxique et à leurs familles. - AVI