Séance de travail avec la délégation d'assistants de sénateurs américains. Photo : VNA

 

Hanoï (VNA) - La visite d'une délégation d’assistants de sénateurs américains au Vietnam illustre le profond intérêt des membres du Congrès américain à l'égard du renforcement de la coopération entre les organes législatifs et, plus généralement, entre les deux pays. 

C’est en ces termes que s’est exprimée Natalie Rogers, cheffe du bureau du sénateur Cory Gardner, président du sous-comité des relations étrangères sur l'Asie de l'Est, le Pacifique et la politique internationale de cybersécurité du Sénat américain, lors d'une séance de travail à Hanoï le 29 mars avec Dinh Cong Sy, membre permanent de la Commission des relations extérieures de l'Assemblée nationale.

Dinh Cong Sy a indiqué le développement progressif des relations parlementaires entre les deux pays, reflété par les visites de plusieurs délégations de membres du Congrès américain.

Il a réitéré que le Vietnam prenait toujours en considération le développement de ses relations avec les Etats-Unis, avant d'appeler la délégation américaine à s'intéresser davantage à la promotion de la coopération entre les deux organes législatifs, ainsi qu'à l'approfondissement du partenariat intégral bilatéral. Il a également demandé le soutien du Congrès et du gouvernement américains pour la promotion des liens commerciaux avec le Vietnam.

Pour sa part, Natalie Rogers a indiqué que la visite de sa délégation avait contribué à l'amélioration de la compréhension mutuelle. Sa délégation a demandé de multiplier les échanges et le partage d’expériences entre les deux parties.

A cette occasion, les deux parties ont discuté de la promotion et de la protection des droits de l'Homme, de l'importance du plein respect de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, de l'adaptation au changement climatique... Elles ont convenu de ​présenter des propositions aux législateurs des deux pays, afin de renforcer les relations bilatérales.

Auparavant, la délégation américaine s'est rendue à Ho Chi Minh-Ville pour se renseigner sur la situation socio-économique locale et renforcer le dialogue entre les deux parties.

Actuellement, les Etats-Unis comptent près de 400 projets à Ho Chi Minh-Ville, cumulant près de 900 millions de dollars de capitaux enregistrés, se classant 10e des 93 pays et territoires investissant dans la ville.-VNA