Les délégués participent à une conférence sur la coopération indo-vietnamienne dans le textile. Photo : VNA

Ho Chi Minh-Ville (VNA) – Le Consulat général de l’Inde a tenu mercredi soir le 11 avril à Ho Chi Minh-Ville une conférence sur le thème "Textiles : coopération  Inde-Vietnam" en vue de promouvoir la coopération commerciale entre les deux pays dans ce secteur.  

Les potentiels de l’industrie textile vietnamienne sont énormes et de plus en plus d’entreprises indiennes cherchent à investir et à faire des affaires au Vietnam, a déclaré le consul général de l’Inde à Ho Chi Minh-Ville, K.Srikar Reddy.

L’Inde est un des fournisseurs de tissus et de machines de qualité à des prix compétitifs, a-t-il assuré, ajoutant que son pays était aussi un marché très potentiel avec une population de 1,3 milliard de personnes.  

Pour sa part, Truong Van Cam, vice-président de l’Association du textile et de l’habillement du Vietnam, a indiqué que le Vietnam avait une forte demande en fils et tissus de haute qualité et à des prix raisonnables, estimant qu’avec ses atouts dans les technologies, les équipements, les matières premières et les tissus, l’Inde pourrait soutenir efficacement les entreprises vietnamiennes.

Selon lui, le Vietnam et l’Inde pourraient se compléter dans ce domaine et élargir leurs marchés à l'export.

Participant à cet événement, de nombreuses entreprises vietnamiennes et indiennes ont exprimé leur volonté de coopérer, d’accélérer les activités de promotion du commerce, d'accroître les échanges et le partage d'informations en vue de multiplier les opportunités de coopération.

L'Inde se classe au 28e rang parmi les 126 pays et territoires investissant au Vietnam, avec 176 projets cumulant un investissement total d'environ 814 millions de dollars. En particulier, dans le secteur textile, le chiffre d'affaires à l'exportation du Vietnam a dépassé 31 milliards de dollars en 2017, soit une hausse annuelle de 10,23%.

L’année dernière, la valeur des exportations textiles de l’Inde au Vietnam a atteint 429 millions de dollars (+44%), et celles des importations, 178 millions de dollars (+42%). Les deux pays se sont fixés pour objectif de porter le volume de leurs échanges commerciaux à 80 milliards de dollars en 2020. -VNA