Un accident de la route au Laos. Photo: jclao.com

 

Vientiane, 19 juillet (VNA) - Les autorités de Vientiane vont bientôt imposer une amende dix fois supérieure aux conducteurs ivres et aux motocyclistes en excès de vitesse dans la capitale.

Ce plan a été avancé par le Département de la police de la circulation relevant du ministère lao de la Sécurité publique et des autorités de Vientiane dans le but de réduire les accidents de la route et le nombre des victimes.

Cette année, la police lao a l'intention d'appliquer la loi et de sanctionner plus sévèrement les usagers de la route irresponsables, a déclaré le vice-directeur du Département de police de la circulation de Vientiane, Sangkhom Phommalath.

Actuellement, la police de Vientiane prépare un projet de plan de mise en œuvre des amendes multipliées par 10 et le soumettra ce mois-ci au Conseil populaire municipal. Si le conseil l’approuve, elle publiera un avis pour commencer la mise en application dans la capitale.

Ceux qui sont pris en conduisant sous l'influence de l'alcool seront condamnés à une amende de 10.000 kips (1,2 dollar) à 1 million de kips en fonction du type de véhicule qu'ils conduisent, a-t-il précisé.

Pour les excès de vitesse, les conducteurs de véhicules privés tels que voiture, camionnette et jeep peuvent être condamnés à une amende de 500.000 kips, contre 50.000 kips actuellement.

Selon le ministre lao de la Sécurité publique, Somkeo Silavong, au cours des quatre premiers mois de 2018, le Laos a enregistré 2.341 infractions au code de la route, faisant 429 morts, 3.816 blessés et 4.067 véhicules endommagés. -VNA