Hanoi, 6 mars (VNA) - Elsa Speak, une application co-fondée par la Vietnamienne Van Dinh Hông Vu et le Dr Xavier Anguera, un Portugais, a réussi à mobiliser 7 millions de dollars auprès de Gradient Ventures (filière de Google) et d’autres investisseurs, lors de sa première levée de fonds.
 
Van Dinh Hông Vu, CEO et co-fondatrice de la start-up ELSA Speak. Photo : CVN


ELSA est une application mobile qui a été créée en 2015 pour aider les non-anglophones à améliorer leur accent et leur capacité à s’exprimer en général. 

Elle utilise la reconnaissance vocale et l’intelligence artificielle pour évaluer le niveau de conversation d’un utilisateur par rapport à l’anglais américain standard et attribuer un score à l’utilisateur. Celui-ci servira par la suite à suivre les progrès, tout en se concentrant sur la prononciation.

Trois ans après sa création, ELSA a attiré 12 millions de dollars grâce à des levées de fonds dans la valée de Silicon aux États-Unis et en Asie.

Zachary Bratun-Glennon, partenaire chez Gradient Ventures, a fait savoir qu'ELSA était un bon outil pour l'apprentissage de la langue anglaise et que c’était pour cette raison que son entreprise la soutenait.

Gradient Ventures, le fonds de capital-risque de Google qui vise à fournir aux startups du secteur de l'intelligence artificielle un soutien financier et des conseils concernant les technologies, est un investisseur stratégique dans le secteur des technologies avancées.
 
La CEO et cofondatrice de la start-up ELSA Speak, Van Dinh Hông Vu, a révélé que cette levée de fonds aidera la startup à continuer à recruter des ingénieurs en informatique, surtout des spécialistes en intelligence artificielle, et à explorer de nouveaux marchés tels que le Japon, l'Indonésie et l'Inde.

"Nous étions impatients de travailler avec des experts de Google pour continuer à construire une équipe performante dans le secteur des technologies, et plus particulièrement concernant les fonctionnalités avancées de l'intelligence artificielle (IA), pour répondre aux besoins des apprenants du monde entier", a-t-elle déclaré.

D’ici la fin de cette année, ELSA s’enrichira également de nouvelles options plus poussées en termes d’IA pour évaluer et former les élèves à d’autres éléments de langage, tels que le rythme et l’intonation.

ELSA compte actuellement 4 millions d'utilisateurs répartis dans 101 pays et ce chiffre continue de progresser. Ainsi en 2018, l'application a enregistré une augmentation du nombre d'inscriptions d'étudiants de l’ordre de 350% par rapport à l'année précédente. Le Vietnam est le marché à la croissance la plus rapide pour ELSA, le nombre d’utilisateurs y ayant été multiplié par 4. - CVN/VNA