Dong Nai, 9 décembre (VNA) - Une usine de traitement du café  instantané devrait devenir la plus grande en son genre au Vietnam, lorsqu'elle sera pleinement opérationnelle au sein du parc industriel de Nhon Trach 3, dans la province de Dong Nai (Sud).
Cérémonie inaugurale de l'usine de traitement du café  instantané dans le parc industriel de Nhon Trach 3 de Dong Nai. Photo : VNA

La première phase de l'usine, financée par la société de café Tin Nghia pour 30 millions de dollars, est conçue pour produire 3.200 tonnes de produits dérivés du café par an.

La capacité maximum devrait atteindre 5.000 tonnes en 2019 et 10.000 tonnes de café instantané, torréfié et moulu en 2021, avec un capital d'investissement total d'environ 100 millions de dollars.

Il applique notamment la technologie de lyophilisation qui permet d’assurer la meilleure qualité possible pour le café.

Quach Van Duc, directeur général de la société Tin Nghia, a déclaré que la plupart des produits seraient exportés vers l'Amérique du Nord, l'Europe et certains marchés de la région Asie-Pacifique.

Dinh Quoc Thai, président du Comité populaire de Dong Nai, a déclaré que le Vietnam exportait principalement du café brut. L'inauguration de cette usine de traitement contribuera à promouvoir la valeur des produits et des marques de café vietnamiens.

Le secteur du café contribue actuellement à environ 2% du PIB du pays et à 30% de l’activité économique des provinces du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Il crée des emplois pour plus de 2 millions de travailleurs directs et indirects, selon le vice-président de l'Association vietnamienne du café et du cacao, Nguyen Nam Hai.

Il a ajouté que le café torréfié, instantané et moulu devrait représenter 25% de la production totale de café en 2020 et que leurs recettes d'exportation atteindraient de 3,8 à 4,2 milliards de dollars par an. –VNA