Un journal suisse fait l'éloge des réalisations économiques et diplomatiques du Vietnam en 2023

Au seuil de la participation du Premier ministre Pham Minh Chinh au Forum de Davos (WEF 54) en Suisse, prévu du 16 au 18 janvier, le journaliste Guy Mettan a écrit un article sur le journal en ligne bonpourlatete.com, appréciant "la diplomatie de la puce et du bambou du Vietnam".
Un journal suisse fait l'éloge des réalisations économiques et diplomatiques du Vietnam en 2023 ảnh 1Photo: VNA

Berne (VNA) – Au seuil de la participation du Premier ministre Pham Minh Chinh au Forum de Davos  (WEF 54) en Suisse, prévu du 16 au 18 janvier, le journaliste Guy Mettan a écrit un article sur le journal en ligne bonpourlatete.com, appréciant "la diplomatie de la puce et du bambou du Vietnam".

Au début des années 2000, ce journaliste suisse s’est rendu au Vietnam à de multiples reprises pour préparer un livre sur les Accords de Genève qui  mirent fin à la guerre d'Indochine en 1954. Il   rencontra  nombre d'anciens combattants de Diên Biên Phu, dont le fameux général Vo Nguyên Giap. La rapidité des changements intervenus depuis lors est fascinante.

Selon l’auteur, en 2023, la «diplomatie de la puce et du bambou» n'a pas chômé. Profitant à fond des opportunités générées par la conjoncture internationale, le Vietnam a multiplié les visites d'Etat et les partenariats.

Ferme et flexible, coriace et souple, le Vietnam oscille et balance comme un bambou en captant la moindre brise et en se riant des tempêtes qui secouent le globe.

L'an dernier, le pays s’est ainsi engagé dans une série d’échanges de haut niveau aussi bien avec la Chine qu'avec les Etats-Unis, accueillant à la fois une visite d'Etat du président chinois Xi Jinping et une autre du président américain Joe Biden.

Avec 5,05% en 2023, la croissance a été légèrement au-dessous des attentes. Mais le pays s’attend à un rebond à 6-6,5% en 2024 grâce à des importations et des exportations robustes, ainsi qu’à une activité manufacturière plus forte. 

Le Vietnam a l'ambition de devenir un nouveau centre de l'industrie des semi-conducteurs et y met les moyens. L'industrie des semi-conducteurs connaît en effet un fort développement avec une série de projets d'investissements de l'ordre du milliard de dollars. Il compte maîtriser 100% des étapes de production de puces «Made in Vietnam» et entend former 50 000 ingénieurs du secteur d'ici 2030. 

Le Vietnam attire de plus en plus de grandes industries des semi-conducteurs en provenance des Etats-Unis, de République de Corée et de Taïwan (Chine). Aujourd'hui, le Vietnam représente plus de 10% de la quantité totale de puces semi-conductrices importées aux Etats-Unis, se classant au troisième rang des exportations de puces aux Etats-Unis, derrière la Malaisie et Taïwan (Chine). -VNA

source

Voir plus