Le Vietnam salue et crée des conditions favorables aux entreprises japonaises venant investir au Vietnam.

C'est ce qu'a affirmé mardi à Hanoi le président du Vietnam Truong Tan Sang en rencontrant une délégation de la Fédération des organisations économiques du Japon (Keidanren).

Le président Truong Tan Sang a fait grand cas du rôle de la Fédération des organisations économiques japonaises Keidanren, notamment de son Comité économique Vietnam-Japon, dans le renforcement des relations de coopération économique et d'investissement entre les deux pays.

Il a indiqué que les relations économiques et de commerce entre le Japon et le Vietnam continueront de prendre leur essor grâce au rôle actif de la Fédération Keidanren dans l'encouragement de ses membres à aller investir au Vietnam, et notamment de ceux relevant des secteurs des hautes technologies, des infrastructures, du développement des ressources humaines et de l'environnement.

Compte tenu des relations de partenariat stratégique en vigueur entre les deux pays, le Vietnam soutient la participation du Japon à l'Accord de partenariat transpacifique (TPP), a souligné Truong Tan Sang.

Yonekura Hiromasa, président de la Keidanren, a souhaité renforcer sa coopération avec le Vietnam dans les secteurs des transports aérien, routier et ferroviaire, de l'électricité nucléaire et de l'exploitation de minerais.

Le président Yonekura Hiromasa a particulièrement estimé les succès du Vietnam dans son processus d'industrialisation et de modernisation avant de souligner qu'il doit attacher de l'importance à développer une industrie auxiliaire.

Il s'est déclaré convaincu que les entreprises japonaises sont prêtes à soutenir leurs homologues vietnamiens et à partager leurs expériences en matière de formation de ressources humaines, d'investissement dans les infrastructures ainsi que de transfert de technologies. Le Japon souhaite que le Vietnam accélère la mise en place de nouveaux outils de coopération tel le partenariat public-privé (PPP) afin de réaliser plus efficacement les projets des secteurs prioritaires.

Yonekura Hiromasa a souhaité également que le Vietnam soutienne son pays afin qu'il puisse participer aux négociations de l'Accord de partenariat transpacifique (TPP). -AVI