Hanoi 7 août (VNA) - A la nouvelle de graves pertes humaines et matérielles provoquées par le tremblement de terre survenu dimanche 5 août sur l’île touristique de Lombo, le président vietnamien Tran Dai Quang et le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, ont adressé le 7 août ses condoléances au président indonésien Joko Widodo.

Une maison s'est effondrée suite au séisme de dimanche soir sur l'île de Lombok. Photo: Xinhua/VNA

 

Le même jour, la président de l’Assemblée nationale Nguyen Thi Kim Ngan, a envoyé ses condoléances au Président du Conseil des représentants du peuple de l'Indonésie, Bambang Soesatyo.

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a également transmis un message au ministre des Affaires étrangères de l'Indonésie, Retno Marsudi.

Le tremblement de terre de magnitude 6,9 survenu dimanche soir à une faible profondeur de 10 kilomètres faisant au moins 105 morts, 204 blessés et des dégâts matériels considérables, une semaine, après un autre séisme qui avait tué au moins 17 personnes.

L'Indonésie, un archipel de 17.000 îles et îlots, se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique. Ce pays est frappé par de nombreux séismes, mais la plupart ne sont guère dangereux.

En 2004, en revanche, un tsunami historique provoqué par un séisme sous-marin de magnitude 9,3 survenu au large de l'île de Sumatra, dans l'ouest de l'archipel, avait provoqué la mort de 220.000 personnes dans les pays qui bordent l'océan Indien, dont 168.000 en Indonésie. -VNA