Da Nang (VNA) – En marge de la Semaine des dirigeants économiques de l’APEC 2017 à Da Nang, le président du Vietnam Tran Dai Quang a eu des rencontres le 9 novembre en tête à tête avec son homologue philippin Rodrigo Roa Duterte, la conseillère d’État du Myanmar Aung San Suu Kyi et le Premier ministre malais Najib Tun Razak.

Le président Tran Dai Quang a félicité son homologue Rodrigo Roa Duterte et le gouvernement philippin pour avoir complètement libéré Marawi avant d’annoncer que le Vietnam offrira 200 tonnes de riz aux habitants de cette ville méridionale.

Tran Dai Quang rencontre des dirigeants des Philippines, du Myanmar et de Malaisie hinh anh 1Le président Tran Dai Quang (droite) et son homologue philippin Rodrigo Roa Duterte. Photo: VNA

«Le Vietnam est prêt à coopérer avec les Philippines dans la sécurité, la lutte contre le terrorisme, la piraterie, les crimes utilisant la haute technologie, le drogue, le trafic humain ainsi que dans la recherche et le sauvetage en mer», a-t-il dit.

Le chef de l’État vietnamien a demandé aux Philippines de prendre des mesures nécessaires pour préserver la vie des marins vietnamiens kidnappés aux larges des côtes de ce pays et de mener des enquêtes sur la mort de deux autres pêcheurs vietnamiens.

Le président philippin a affirmé le soutien de son pays accordé au Vietnam dans l’organisation des activités de l’Année de l’APEC 2017. Il a remercié le gouvernement vietnamien pour son don de 200 tonnes de riz aux populations de Marawi. Il s’est engagé à prendre des mesures nécessaires pour préserver la vie des marins vietnamiens kidnappés aux larges des côtes de son pays et punir sévèrement les personnes impliquées ​dans le tir qui a coûté la vie à deux pêcheurs vietnamiens.

Concernant la question de la Mer Orientale, les deux pays ont souligné l’importance du maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité et de la sûreté de la navigation maritime et aérienne dans cette région sur la base du respect du droit international dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer 1982 (UNCLOS 1982), avant de s’engager à collaborer étroitement pour parvenir rapidement à un Code de conduite dans cette zone maritime (COC).

Lors de leur rencontre le même jour, le président Tran Dai Quang et la conseillère d’État du Myanmar Aung San Suu Kyi ont convenu de collaborer étroitement au sein des forums régionaux et internationaux, notamment dans les mécanismes de coopération sous-régionaux de l’ASEAN comme l’ACMECS, CLMV, et le Couloir économique Est-Ouest (EWEC)…

Tran Dai Quang rencontre des dirigeants des Philippines, du Myanmar et de Malaisie hinh anh 2Le président Tran Dai Quang et la conseillère d’État du Myanmar, Aung San Suu Kyi. Photo: VNA

Aung San Suu Kyi s’est engagée à favoriser les activités des entreprises vietnamiennes dans son pays.

En recevant le Premier ministre malais Najib Tun Razak, Tran Dai Quang a demandé de bien préparer les activités de célébration de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays et d’organiser la Semaine de la culture vietnamienne en Malaisie et des activités de promotion du commerce et du tourisme.

Tran Dai Quang rencontre des dirigeants des Philippines, du Myanmar et de Malaisie hinh anh 3Le président Tran Dai Quang (droite) et le Premier ministre malais Najib Tun Razak. Photo: VNA

Il a également demandé de déployer dans les meilleurs délais des mécanismes consultatifs comme le Comité de coopération dans la défense, le Groupe de travail sur la prévention et la lutte contre la criminalité transnationale…

Tran Dai Quang a remercié le gouvernement malais d’avoir traité avec respect les pêcheurs vietnamiens arrêtés aux larges des côtes de la Malaisie avant de demander aux forces de l’ordre des deux pays de renforcer leur partage d’information et leur collaboration dans le règlement des problèmes surgis.

Le Premier ministre malais Najib Tun Razak s’est engagé à intensifier la coopération avec le Vietnam dans l’économie, le commerce, l’investissement, l’import-export, le pétrole, le tourisme, l’envoi et la réception des travailleurs.

Il a affirmé mener de manière équitable, objective le processus judiciaire contre la Vietnamienne Doàn Thi Huong, suspectée du meurtre du ressortissant nord-coréen Kim Chol et protéger les droits et intérêts légitimes de la communauté vietnamienne dans ce pays. -VNA