Les agriculteurs de Tien Giang trient les pommes de lait avant de les vendre aux exportateurs. Photo : VNA

Tien Giang (VNA) - Les jardiniers de la province de Tiên Giang (Sud) ont exporté plus d’une centaine tonnes de pommes de terre vers les États-Unis au cours de la saison 2018/2019. C'est la deuxième année que ce fruit vietnamien trouve son chemin vers ce marché difficile.

D’ici la fin de la saison, Tien Giang veut exporter 300 tonnes de pommes de lait qui doivent répondre aux normes en matière de sécurité alimentaire, augmentant ainsi la quantité totale des pommes de lait destinée à l'exportation sur le marché américain au cours de cette saison à 400 tonnes, soit trois fois plus la saison précédente.

La province de Tien Giang compte actuellement environ 450 ha de plantations de pommes de lait, réparties majoritairement dans les districts de Châu Thành, Cai Bè et Cai Lây.

Selon Vo Van Men, chef adjoint de la Division de la plantation et de la protection des végétaux, relevant du Service provincial de l'Agriculture et du Développement rural, ces dernières années, les secteurs fonctionnels ont mis l'accent sur la culture des pommes de lait en conformité avec les normes VietGAP (bonnes pratiques agricoles vietnamiennes) pour assurer la sécurité des aliments et la traçabilité de l'origine.

La pomme de lait est une des 6 variétés de fruit dont l’importation vers le marché américain est autorisée, les 5 autres étant le fruit du dragon, le longane, le ramboutan, le litchi et la mangue.

La mangue vietnamienne vient d'être autorisée le 18 février à l’exportation aux États-Unis -VNA