Thua Thien-Hue (VNA) – La province centrale de Thua Thien-Hue a tenu vendredi 22 juin un séminaire avec des entreprises d’IDE afin de discuter les mesures visant à améliorer l’environnement d’investissement de la province.  

Le projet de zone touristique Laguna Lang Co. Photo: VNA

Depuis le début de l’année, Thua Thien-Hue a attiré 96 projets d’investissement direct étranger (IDE) totalisant un montant de plus de 3,5 milliards de dollars, a annoncé le vice-président du Comité populaire provincial Nguyen Van Phuong, citant l’exemple du projet de zone touristique Laguna Lang Co qui a augmenté son investissement initial de 875 millions à plus de 2 milliards de dollars.

En 2017, le secteur des entreprises d’IDE de la province a réalise un chiffre d’affaires de 800 millions de dollars, contribué à hauteur de 87,7 millions au budget d’Etat et crée plus de 17.500 emplois.

La province est devenue une destination de certains grands groupes du monde dans divers domaines tels que la compagnie brassicole danoise Carlsberg, Banyan Tree Hotels & Resorts ou Banyan Tree (Singapour), le groupe américain HanesBrands - HBI (Etats-Unis), Scavi (France), Luks Ceement (Hongkong-Chine), le groupe Charoen Pokphand - CP (Thaïlande), Caribban Cruise (Etats-Unis) ou encore Baosteel (Chine).    

Pour attirer davantage d’investissements, Thua Thien-Hue a mis en place de nombreuses politiques préférentielles et de documents de référence, réduisant de ce fait les formalités administratives et créant un environnement d’investissement et d’affaires performant et transparent. Toutefois, certaines entreprises en activité dans la localité sont confrontées à des difficultés en matière de ressources financières, d’attraction et de formation de la main d’œuvre qualifiée, de terrains, de construction, etc.

Lors de ce séminaire, Le Dinh Khanh, vice-directeur du Service du Plan et de l’Investissement, a détaillé certaines lacunes auxquelles il faut apporter des solutions dans les temps à venir. En fait, la proportion de projets dont la mise en œuvre est ralentie ou arrêtée représente près de 30% du nombre total de projets autorisés, impliquant que 70% des capitaux engagés n'ont pas encore été décaissés, a-t-il indiqué.

Dans l’immédiat, elle favorise les entreprises d’IDE à accéder aux biens et matériaux nécessaires à leurs activités commerciales. Elle va créer un club d'entreprises d'IDE dans la localité afin de proposer des séminaires et échanges d'informations visant à aplanir les obstacles et renforcer la production. -VNA