Photo d'illustration : AFP/VNA

 

Bangkok (VNA) – Une table ronde consacrée au Réseau des villes intelligentes de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est) a eu lieu le 8 juin en Thaïlande.

Cet événement a été co-organisé par les ministères thaïlandais de l’Economie et de la Société numérique ; des Transports ; de l’Energie.

Auparavant, le gouvernement thaïlandais avait approuvé des plans d’action du ministère de l’Economie et de la Société numérique visant à attirer des investissements des pays hors de l’ASEAN dans le développement des infrastructures de ville intelligente, en faveur des 26 membres du Réseau des villes intelligentes de l’ASEAN. Ces plans visent des pays forts en nouvelles technologies tels que la République de Corée, la Chine et le Japon.

Le Réseau des villes intelligentes de l’ASEAN (ASCN), dont l’initiative a été présentée lors du Sommet de l’ASEAN 2018 à Singapour, a pour objet de créer des villes intelligentes durables, d’améliorer la qualité de la vie dans la région à travers l’innovation et les technologies, et de traiter des défis urbains tels qu’embouteillages, pollution, pauvreté, augmentation des inégalités…

Le Réseau comprend 26 villes, dont trois vietnamiennes que sont Hanoï, Ho Chi Minh-Ville et Da Nang. -VNA