Hanoï, 24 janvier (VNA) - La Commission électorale (CE) thaïlandaise a annoncé mercredi 23 janvier que les élections législatives visant à rétablir un gouvernement civil se tiendraient le 24 mars prochain.

Le roi thaïlandais Maha Vajiralongkorn. Photo: straitstimes.com

Ce seront les premières élections générales du pays après le coup d'État militaire de mai 2014.

En décembre dernier, la CE avait annoncé que les élections législatives seraient organisées le 24 février, mais le gouvernement militaire craignait que des événements liés aux élections n'affectent les préparatifs du couronnement du roi Maha Vajiralongkorn, prévu entre 4 et 6 mai.

Selon le plan annoncé par le vice-Premier ministre Wissanu Kreagram en novembre 2018, cette élection devait avoir lieu le 24 février 2019 dans 350 circonscriptions, et les résultats seraient rendus publics deux mois plus tard. Le 27 avril, la liste de 250 membres élus du Parlement sera soumise à la famille royale pour approbation. Le 8 mai, le nouveau Parlement entrera en fonction et désignera les présidents du Sénat et de la Chambre des représentants, ainsi que le nouveau Premier ministre.

Après le coup d'État de 2014, le Conseil national pour la paix et l'ordre de la Thaïlande a tenté à plusieurs reprises de fixer une date pour les élections générales, mais cette date a été reportée pour des raisons liées à la Constitution et à la législation.

En décembre 2018, le gouvernement militaire thaïlandais a levé l'interdiction des activités politiques pour permettre aux partis de mener des campagnes électorales. –VNA