Bangkok (VNA) – Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-ocha s’est engagé à mener son pays sur la voie du progrès, alors que le débat parlementaire sur la déclaration de politique générale du gouvernement s’est achevé samedi 27 juillet après 34 heures de débats.

Le Premier ministre Prayut Chan-ocha s’est engagé à aider la Thaïlande à sortir du piège du revenu intermédiaire. Source: bangkokpost.com

Prayut Chan-ocha a déclaré que les deux journées de délibérations ont été une occasion pour tout le monde de se rencontrer et de se connaître. Il a indiqué croire que tout le monde aime le pays et veut que le pays aille de l’avant.

Les médias locaux ont indiqué avant la réunion que la déclaration de politique du chef du gouvernement vise à faire de la Thaïlande un pays développé via 12 politiques urgentes et de 12 politiques à long terme, axées sur le projet de corridor économique de l’Est (CEE). 

Il a promis de faire avancer le pays malgré le scepticisme de nombreux députés au sujet de ces politiques. "En fait, nous avons rédigé les politiques de gestion du pays de manière à les harmoniser avec la stratégie nationale du pays avec un plan quinquennal."

Le Premier ministre thaïlandais a remercié le président et les membres du Parlement pour leurs suggestions sur la manière de gérer le pays et de résoudre les problèmes du pays.

Il a indiqué que le gouvernement utilisera toutes les suggestions qui aideront à faire avancer le pays. Une réunion aura lieu en octobre avec toutes les agences gouvernementales pour trouver des moyens de mettre en œuvre le plan, a-t-il fait savoir.

"Nous allons administrer le pays avec la primauté du droit et faire avancer fermement la Thaïlande, sans laisser personne derrière," a-t-il affirmé.

Le nouveau cabinet thaïlandais, composé de 39 sièges et de 36 membres, a prêté serment le 16 juillet. En vertu de la Constitution thaïlandaise, dans les 15 jours suivant son entrée en fonction, le gouvernement devra présenter au Parlement sa déclaration de politique générale orientant le développement du pays dans quatre prochaines années. -VNA