Le Parti démocrate, le principal parti d'opposition thaïlandais, a décidé le 21 décembre de boycotter les élections législatives prévues le 2 février 2014.

Le parti ne présentera pas de candidat aux élections et insiste pour que l'élection soit reportée jusqu'à ce qu'une réforme politique soit effectuée, a déclaré le chef du parti, Abhisit Vejjajiva, repris par Xinhua.

La Commission électorale (CE) a réaffirmé vendredi que les élections ne seraient pas reportées et que l'enregistrement des candidats commencerait lundi prochain comme prévu.

Le lieu d'enregistrement des candidats sera placé sous haute surveillance policière, a déclaré le membre de la CE, Somchai Srisuthiyakorn, après une réunion avec la Première ministre Yingluck Shinawatra.

La CE avait déjà proposé au gouvernement par intérim et aux manifestants de reconsidérer la date de l'élection afin de prévenir une escalade possible de troubles et de disputes sur les résultats du scrutin.

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères intérimaire, Surapong Towichakchaikul, a appelé samedi tous les Thaïlandais - manifestants inclus - à exercer leur droit de vote lors des élections législatives.

Mme Yingluck a déjà soumis sa demande au Parti Pheu Thai pour se porter candidate de liste du parti, selon le porte-parole du parti Prompong Nopparit. -VNA