Le Tribunal populaire de la province de Tay Ninh (Sud) a condammé six femmes d'un réseau de traite humaine à des peines de 3 à 12 ans de prison lors d'un procès en première instance ouvert mercredi.

Pham Thi Hong Duc, 61 ans, a été condamnée à 12 ans de prison, tandis que Nguyen Thi Tam, 41 ans, Nguyen Thi Dung, 48 ans, Tran Thi Thanh Hue, 30 ans, Pham Thi Mo, 32 ans, et Tran Thi Thuy, 45 ans, ont reçu respectivement une peine de 10 ans, 6 ans, 7 ans, 5 ans et 3 ans d'emprisonnement.

En outre, Duc, Tam, Dung et Hue devront dédommager leurs victimes à hauteur de 36 millions de dongs.

Selon l'acte d'accusation du Parquet populaire de Tay Ninh, Dung et Mo ont rencontré début 2012, à Ho Chi Minh-Ville, Hue et un homme chinois appelé Xuan, chargé d'amener au Vietnam des hommes chinois en quête de femmes vietnamiennes en vue d'un mariage. Selon leur engagement, Dung recherchait des femmes vietnamiennes, et Mo les conduisait à Hue pour la sélection.

Dung a embauché Tam pour travailler pour elle. En même temps, Tam a également collaboré avec Duc pour envoyer plusieurs femmes vietnamiennes à l'étranger. Duc a reconnu avoir vendu quatre Vietnamiennes à des hommes malais.

Entre début 2011 et août 2012, ces accusées ont conduit au total 17 Vietnamiennes en Chine et en Malaisie où elles ont été obligées de se marier. Dung est également impliquée dans une autre affaire de traite humaine dans la province de Bac Giang (Nord). -AVI