Photo: Yonhap/VNA

Hanoi (VNA) - Le président américain Donald Trump a appelé le président sud-coréen Moon Jae-in, à bord de son Air Force One, le 28 février, pour l’informer des résultats de sa rencontre avec le président nord-coréen Kim Jong-un à Hanoï.

Plus tôt, la Maison Bleue a déclaré dans une déclaration que le sommet avait "fait des progrès plus significatifs que jamais". La déclaration a précisé que la volonté de Donald Trump de poursuivre le dialogue apporterait des belles perspectives pour une autre rencontre entre lui et le président de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), Kim Jong-un.

Lors d’une conférence de presse tenue cet après-midi à l'issue du deuxième sommet Etats-Unis-RPDC, le président américain a déclaré que sa rencontre avec le leader nord-coréen Kim Jong-un n'avait abouti à aucun accord car il n'était pas disposé à lever les sanctions contre la RPDC, mais a assuré que Pyongyang ne reprendrait pas ses essais nucléaires et était disposés à procéder à une dénucléarisation.

Le président Donald Trump a également déclaré qu'il avait "un temps utile" avec le dirigeant Kim Jong-un et les deux parties tenaient une réunion "très agréables et constructive". -VNA