Le Sommet d’affaires Etats-Unis – Vietnam 2018 à Hanoï

Hanoi (VNA) – « Le Vietnam considère les Etats-Unis comme un partenaire important de premier plan et souhaite intensifier le partenariat intégral, dans le respect de l’indépendance, de la souveraineté et de l’intégrité territoriales, des institutions politiques de chacun. »

C’est ce qu’a déclaré vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung lors de la cérémonie d’ouverture du Sommet d’affaires Etats-Unis – Vietnam 2018, organisée lundi 10 septembre à Hanoï.

Ayant pour thème « Définir le futur des relations économiques bilatérales », ce sommet a été organisé par la Chambre de commerce et d’industrie du Vietnam (VCCI), en collaboration avec la Chambre de commerce américaine (AMCHAM).

Le vice-Premier ministre vietnamien a salué le développement des relations Vietnam – Etats-Unis, dans un cadre tant bilatéral, régional que mondial.

Selon lui, la coopération en matière d’économie, de commerce et d’investissement devient un pilier  des relations Vietnam – Etats-Unis.

20 ans après la normalisation des relations bilatérales, les Etats-Unis sont actuellement  l’un des partenaires commerciaux les plus importants du Vietnam. Les échanges commerciaux bilatéraux sont passés de 7,8 milliards de dollars en 2005 à 54 milliards de dollars en 2017. Au cours des deux premiers trimestres de l’année 2018, ils ont atteint 27,4 milliards de dollars et les importations américaines ont connu une croissance de plus de 20%.

Concernant l’investissement, fin juin 2018, les Etats-Unis comptaient 877 projets en activité au Vietnam, cumulant 9,37 milliards de dollars de capitaux enregistrés, ce qui les classe 10e parmi les 128 pays et territoires investissant au Vietnam. Les entreprises américaines ont toutes apprécié l’environnement des affaires au Vietnam et exprimé leur volonté d’investir sur le long terme.

Le Vietnam exporte aux Etats-Unis pour l’essentiel, produits aquatiques, de textile-habillement, noix de cajou, chaussures et sandales… et importe produits de haute technologie. Particulièrement, de nombreux contrats d’achat d’avions et de moteurs d’avion, d’une valeur des milliards de dollars, ont été et sont conclus par des entreprises des deux pays.

« Le gouvernement vietnamien tient toujours en haute estime et continue de favoriser les activités à long terme des investisseurs étrangers, dont ceux américains, au Vietnam », a souligné le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung, avant d’appeler les entreprises américaines à investir dans les secteurs des énergies renouvelables, du pétrole, des infrastructures, de l’éducation, de la formation, du tourisme, de l’agriculture, des hautes technologies, de la finance et de la banque.

Il a souhaité que le Sommet d’affaires Etats-Unis – Vietnam 2018 définisse de nouvelles orientations de coopération, contribuant à la promotion de l’esprit de start-up et d’innovation, ainsi qu’à l’intensification des relations bilatérales dans l’économie, le commerce, l’investissement. -VNA