La conférence sur la sécurité de l'information 2018. Photo: VNA

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Une conférence sur la sécurité de l'information 2018 (Security Trends 2018) a été organisé du 31 juillet au 1er août à Ho Chi Minh-Ville par Trend Micro.

Cet événement a réuni plus de 450 experts en sécurité informatique et représentants d'entreprises de Ho Chi Minh-Ville et de Hanoï.

Dhanya Thakkar, vice-président de Trend Micro, chargé des régions Asie-Pacifique, Moyen-Orient et Afrique, a partagé que les pertes pour chaque fuite de données étaient estimées à 4 millions de dollars en 2017.

Selon Jaruwan, directrice de Trend Micro au Vietnam, cet événement est une occasion pour les participants de mettre à jour les modalités de protection des infrastructures numériques et de gestion des risques technologiques pour les organisations et entreprises.

Face à la révolution industrielle 4.0 qui s'annonce, les entreprises vietnamiennes commencent à appliquer des technologies pour numériser les données ainsi que les procédures de travail. C'est ce processus de conversion qui rend l'entreprise plus sensibles aux cyberattaques. En outre, les entreprises doivent faire face à la pénurie de ressources humaines en gestion des technologie de l'information avancées. La plupart d'entre elles ont compris que les données constituent un bien précieux. Cependant, les frais engagés par les entreprises pour assurer la sécurité informatique restent modestes par rapport aux besoins réels.

Selon de récentes données de Trend Micro, plus de 94% des menaces de fuites de données découvertes au Vietnam proviennent des e-mails. Les malwares les plus détectés au Vietnam sont les codes malveillants cryptant les données et ciblant les services bancaires en ligne.

En 1988, Trend Micro a été cofondée par Steve Chang, Jenny Chang et Eva Chen pour, au départ, développer des logiciels antivirus. Ces trois dernières décennies, il est devenu un leader sur le marché de la sécurité cloud hybride, de la défense des réseaux, de la sécurité des petites entreprises et de la sécurité des endpoints. -VNA