Dak Lak (VNA) – L’agence de sécurité d’enquête du Département de la sécurité publique de la province de Dak Lak, dans les Hauts Plateaux du Centre, a indiqué jeudi 30 novembre avoir émis un mandat d’arrêt spécial contre six personnes en lien avec la double attaque visant les sièges des comités populaires des communes de Ea Tiêu et Ea Ktur, qui abritent les locaux de la police communale, faisant plusieurs morts et blessés.

 

Six personnes recherchees pour terrorisme contre le pouvoir populaire a Dak Lak hinh anh 1 Traque policière sur la route menant au Comité populaire de la commune d’Ea Ktur, district de Cu Kuin pour arrêter les auteurs de l’attaque à Dak Lak. Photo : VNA

Les personnes recherchées comprennent Y Quynh Bdap (31 ans, domicilé dans la commune d’Ea Yong, district de Krong Pak, province de Dak Lak), Y Mut Mlo (63 ans, domicilé dans le bourg de Pong Drang, district de Krong Buk, province de Dak Lak), Y Chik Niê (55 ans, domicilé dans la commune de Ea Yong, district de Krong Pak, province de Dak Lak), Y But Êban (38 ans, domicilé dans la commune de Tâm Thang, district de Cu Jut, province de Dak Nông), Y Niên Êya (45 ans, domicilé dans la commune de Tâm Thang, district de Cu Jut, province de Dak Nông), et Y Chanh Byă (39 ans, domicilé dans la commune de Tâm Thang, district de Cu Jut, province de Dak Nông).

Ces personnes sont poursuivies pour terrorisme, en vertu de l’article 299 du Code pénal. Elles sont recherchées au niveau national et international et seront jugées après leur arrestation et leur extradition conformément à la loi.

La police de la province de Dak Lak a engagé des poursuites, a achevé l’enquête et a transféré les dossiers au Parquet populaire provincial pour poursuivre 94 personnes pour terrorisme contre le pouvoir populaire, activités terroristes, immigration illégale, et recel de criminels. – VNA